Julien Chassagne
The Good Escape – Les meilleurs spots

Le nouveau visage de Détroit : nos meilleurs spots

La Motor City renaît de ses cendres de façon spectaculaire ! La chute des prix de l’immobilier pendant la crise a encouragé de nombreux investisseurs d’y ouvrir des hôtels, restaurants et boutiques. La ville est aussi réputée pour ses musées, parmi les plus prestigieux des Etats-Unis.

Tour d’horizon de nos good spots à Détroit en une vingtaine d’adresses incontournables.

Les hôtels de The Good Life à Détroit

The Siren

Ouvert mi-mars dans le Wurlitzer Building, ancien temple de la musique qui hébergeait des studios d’enregistrement, disquaires et salles de concert, The Siren est le résultat d’une rénovation spectaculaire opérée par le studio de Brooklyn ASH NYC. Inoccupée depuis plus de trente ans, la bâtisse à l’architecture typique des années 20 – période faste de la ville – est désormais pleine de mobilier tendance d’inspiration Art déco. Les couleurs, du bordeaux, du rose poudré, du crème, et les matériaux, bois sombres, marbres et granits, lui donnent un joli cachet. Le symbole d’une ville en pleine renaissance !

1509 Broadway St. , tél. +1 (313) 277-4736, www.thesirenhotel.com.
1509 Broadway St. , tél. +1 (313) 277-4736, www.thesirenhotel.com. DR

Detroit Foundation Hotel

Il est l’un des pionniers du boom des boutique-hôtels à Détroit. Ouvert en 2017, il annonçait une vague de nouvelles adresses, dont la moitié n’est pas encore inaugurée. Figurant dans tous les classements de l’année dernière désignant les plus beaux nouveaux hôtels aux Etats-Unis, il a réussi le pari d’attirer Thomas Lents, l’ancien chef du Sixteen à Chicago, doublement étoilé, pour prendre la direction de ses cuisines. L’architecture d’intérieur, hommage aux Années folles, est l’œuvre du studio Simeone Deary, qui avait déjà travaillé pour Hilton, Waldorf Astoria, Mariott et Le Méridien.

250 W Larned St., tél. +1 (313) 915-4422, www.detroitfoundationhotel.com.
250 W Larned St., tél. +1 (313) 915-4422, www.detroitfoundationhotel.com. Julien Chassagne

Aloft

La chaîne du groupe Starwood est connue pour ses hôtels aux prix justes et son mobilier aux couleurs pop pour les uns, criardes pour les autres. Surtout, Aloft est l’un des acteurs les plus intelligents sur le marché de l’hospitalité. En ouvrant à Détroit en 2014, avant tout le monde, il a profité d’une opportunité exceptionnelle : investir le David Whitney Building, l’un des plus iconiques de la ville et véritable point de repère. Malin !

One, Park Ave, tél. + 1 (313) 237-1700, www.aloftdetroit.com.
One, Park Ave, tél. + 1 (313) 237-1700, www.aloftdetroit.com. DR

The Detroit Club

De l’extérieur, on pourrait croire qu’il est là depuis deux siècles. Pourtant le Detroit Club a ouvert au printemps, reprenant tous les codes, de la déco aux tenues du personnel, des clubs de gentlemen. Avec huit chambres seulement, toutes décorées de mobilier sur-mesure, il est exclusif mais vaut le détour. Pour les amateurs de billard, cigares, whisky sans glace, grandes cheminées et fauteuils Chesterfield.

712 Cass Ave, tél. +1 (313) 338-3222, www.thedetroitclub.com.
712 Cass Ave, tél. +1 (313) 338-3222, www.thedetroitclub.com. Julien Chassagne

• En plus :

Trumbull and Porter

Excentré, entouré d’un parking sans charme, dans un immeuble quelconque… Pourquoi l’ajouter à notre liste ? D’abord, c’est l’un des rares boutique-hôtels de la ville à être tout proche de Corktown, le nouveau quartier trendy de Détroit. Ensuite, pour s’adapter aux bouleversements connus par son environnement, il a subi une transformation en 2016 et sa nouvelle identité ne verse pas, comme nombre d’autres hôtels de la ville, dans la nostalgie. La déco est contemporaine, les couleurs acidulées. Seul clin d’œil rétro ? Le carrelage turquoise façon grand-mère qui recouvre la baignoire.

1331 Trumbull Ave, tél. +1 (313) 496-1400, www.trumbullandporterhotel.com.
1331 Trumbull Ave, tél. +1 (313) 496-1400, www.trumbullandporterhotel.com. DR

 



Pratique :

• Y aller
WOW Air dessert Détroit toute l’année depuis Paris CDG via Reykjavik au rythme de 4 rotations par semaine. Vols à partir de 145,99€ l’aller. www.wowair.com

Se renseigner
Office de tourisme de Détroit. www.visitdetroit.com

 

Les tables de The Good Life à Détroit

Lumen

Encore un établissement récent. Inauguré sur Beacon Park en avril dernier, Lumen n’a pas mis longtemps à se faire un nom. Les detroiters se précipitent déjà dans ce restaurant dont les murs sont en fait des baies vitrées qui offrent une vue à 360° sur cette grande place, lieu de rendez-vous prisé par les habitants.  On y sert des assiettes généreuses, sans prétention, souvent carnassières, dans un décor plutôt chic qui se prête particulièrement aux diners d’été quand le soleil se couche.

1903 Grand River Ave, tél. +1 (313) 626-5005, www.lumendetroit.com.
1903 Grand River Ave, tél. +1 (313) 626-5005, www.lumendetroit.com. DR

Grey Ghost

Détroit n’échappe pas au phénomène bistronomie. Quelques tables faussement rustiques et une déco sommaire cachent en fait les plats conviviaux du chef John Vermiglio. Né à Détroit, formé à Chicago, il est revenu sur ses terres en 2016 et prépare au Grey Ghost des huîtres dont l’accompagnement change tous les jours en fonction des arrivages, des plats vegan goûteux et des grillades qui sortent de l’ordinaire, comme du magret de canard à la rhubarbe ou des steaks au Kimchi cuits à la coréenne. Un incontournable.

47 E Watson Street, tél.+1 (313) 262-6534, www.greyghostdetroit.com.
47 E Watson Street, tél.+1 (313) 262-6534, www.greyghostdetroit.com. DR

Wright & Company

La carte change au gré des saisons avec une constante, des assiettes bien remplies de charcuterie, fromages, toutes sortes de viandes panées, des pâtes… Pourtant, chez Wright & Company, rien d’écoeurant ou trop riche. L’effet, certainement, des cocktails, parmi les meilleurs de la ville, qui accompagnent les plats. L’immeuble est magnifique, la déco très chic. Recommandé après une longue journée à parcourir Détroit.

1500 Woodward Ave floor 2, tél. +1 (313) 962-7711, www.wrightdetroit.com.
1500 Woodward Ave floor 2, tél. +1 (313) 962-7711, www.wrightdetroit.com. DR

Russell Street Deli

Une institution. Avant d’y mettre les pieds, il faut d’abord se rendre à Eastern Market. Puis, l’aventure continue au moment de faire la queue, interminable, en rang d’oignons, avant, enfin, de pouvoir prendre place dans ce petit restaurant. S’il ne paie pas de mine, attendez d’avoir croqué dans votre premier sandwich ou avalé votre première gorgée de soupe, la spécialité maison, pour comprendre l’engouement des touristes, comme des locaux, pour le Russel Street Deli. On en redemande !

2465 Russell St, tél. +1 (313) 567-2900, www.russellstreetdeli.com.
2465 Russell St, tél. +1 (313) 567-2900, www.russellstreetdeli.com. Eater

• En plus : 

Fist of Curry

La typo funky, la déco seventies, les plats indiens (très) américanisés et les boissons sucrées (le Jamaican Bobsled, à base de rhum, fraise, ananas et banane par exemple) font de ce restaurant ouvert en début d’année l’une des adresses les plus fun de la ville. Amusant aussi, le Curry-osity, un plat qui change chaque semaine, rendant à chaque fois hommage à une région du monde différente. Familial.

2547 Bagley ave, tél. +1 (313) 265-3325, www.detroitcurry.com.
2547 Bagley ave, tél. +1 (313) 265-3325, www.detroitcurry.com. Fist of Curry

 

Les boutiques de The Good Life à Détroit

Shinola

C’est « la » boutique de Détroit. Véritable « starter » de la ville, la maison horlogère/fabricant de cycle a grandement contribué au renouveau de Motor City. Sur Canfield Street, où elle s’est installée, la marque a attiré d’autres enseignes qui ont redonné des couleurs à une zone autrefois oubliée. C’est aussi l’une des seules boutiques de la ville a être connue hors des frontières du Michigan, et l’une des marques les plus célèbres de l’Etat, hors automobile.

441 W Canfield St, tél. +1 (313) 285-2390, www.shinola.com.
441 W Canfield St, tél. +1 (313) 285-2390, www.shinola.com. Julien Chassagne

Eldorado

A Corktown, nouveau repaire de hipsters à Détroit, Eldorado est reine. Cette friperie est l’endroit idéal pour dénicher des pièces rétro de marques culte comme Pendleton, des cuirs patinés ou quelques jolis bibelots mais sert aussi de vitrines à de jeunes créateurs locaux. Une toute petite boutique où les vendeurs sont aux petits soins, de bons conseils et souriants. Un morceau de Brooklyn… au bord d’une six-voies ! Motor City oblige.

1700 Michigan Ave, Corktown, tél. +1 (313) 784-9220, www.eldoradogeneralstore.com.
1700 Michigan Ave, Corktown, tél. +1 (313) 784-9220, www.eldoradogeneralstore.com. Julien Chassagne

City Bird

En face de Shinola, cette boutique de souvenirs – elles sont rares ici – nous a été recommandée par tous les locaux que l’on a croisés. On y trouve uniquement du made in Detroit : des bougies, de la déco, quelques fripes et même des objets aux couleurs de la ville plus originaux que la traditionnelle casquette de baseball.

460 W. Canfield St, tél. +1 (313) 831-9146, www.citybirddetroit.com.
460 W. Canfield St, tél. +1 (313) 831-9146, www.citybirddetroit.com. Julien Chassagne

Third Man Records

Jack White est originaire de Détroit. Et comme d’autres avant lui, il a décidé d’y revenir. En 2015, après la tempête et quand la ville commençait à relever la tête après la crise, il inaugurait à Motor City la deuxième boutique de son label Third Man Records, après celle de Nashville. L’occasion de se fournir en vinyles des artistes du label, et, depuis l’an dernier, d’assister au pressage des vinyles dans l’arrière-boutique.

441 W Canfield St, tél. +1 (313) 209-5205, www.thirdmanrecords.com.
441 W Canfield St, tél. +1 (313) 209-5205, www.thirdmanrecords.com. Julien Chassagne

• En plus : 

Carhartt

Les plus attentifs auront marqué que de nombreuses pièces de la griffe sont imprimées du nom de Détroit, où elle est née à la fin du XIXe siècle. Pourtant, Carhartt n’a fait son retour en ville, qu’elle avait quittée quand la crise a commencé, qu’en 2015. Elle a investi une ancienne concession automobile de 4700 m² et trois étages, parant l’un de ses murs d’une fresque barrée d’un immense « Born in Detroit ». Une boutique où l’on déniche des pièces workwear introuvables en Europe, où la marque ne propose que des collections streetwear sous la bannière Carhartt WIP.

Adresse : 5800 Cass Ave, tél. +1 (313) 831-1274, www.stores.carhartt.com.
Adresse : 5800 Cass Ave, tél. +1 (313) 831-1274, www.stores.carhartt.com. Julien Chassagne

 

Les musées de The Good Life à Détroit

Detroit Institute of Arts

Impressionnant à l’intérieur comme à l’extérieur. Ce musée, le premier des Etats-Unis à avoir exposé un Van Gogh et un Matisse, preuve de la puissance financière de la ville et ses hommes d’affaires au début du XXe siècle, est aussi l’un des plus grands du pays. Un passage obligé, même pour les plus pressés a qui la direction a pensé en créant un parcours rapide pour découvrir le DIA en dix œuvres. Parmi elles, la fresque peinte par Diego Rivera, le compagnon de Frida Kahlo, pourtant communiste, subversive et pleine de clins d’œil qui dénoncent l’emprise de l’Eglise et les dérives du capitalisme.

5200 Woodward Ave, tél. +1 (313) 833-7900, www.dia.org.
5200 Woodward Ave, tél. +1 (313) 833-7900, www.dia.org. Julien Chassagne

Henry Ford Museum

C’est tout simplement le lieu le plus visité du Michigan. Il a été inauguré quand Détroit était l’une des villes les plus importantes du pays, et créé par le milliardaire Henry Ford, il a pu s’offrir quelques-unes des pièces les plus marquantes de l’histoire des Etats-Unis. La voiture de Kennedy, le bus de Rosa Parks, le fauteuil sur lequel Abraham Lincoln était assis lors de son assassinat… Il ne manque que la Déclaration d’Indépendance et le casque de Neil Armstrong ! D’autres parties du musée, ludiques et régressives,  de l’atelier qui permet d’assembler soi-même une Ford Model T à la visite d’une maison rétro-futuriste, sans compter tous les véhicules, avions ou automobiles, exposés, ce Disneyland avant l’heure – Walt Disney s’en serait réellement inspiré – est une belle surprise.

20900 Oakwood Blvd, Dearborn, tél. +1 (313) 982-6001, www.thehenryford.org.
20900 Oakwood Blvd, Dearborn, tél. +1 (313) 982-6001, www.thehenryford.org. Julien Chassagne

Motown Museum

Avant de voir naître la techno et Eminem, Détroit était surtout connue et reconnue pour avoir été le berceau de l’un des labels les plus respectés du monde : Motown Records. Fondée par Berry Gordy en 1959 dans sa petite maison de West Grand Boulevard, la petite entreprise est vite devenue un poids lourd en signant les Jackson Five, Diana Ross, les Supremes et Stevie Wonder, entre de nombreux autres. Aujourd’hui, la maison d’origine est devenue un musée où les visites sont réglées comme du papier à musique et les photos interdites. Des petites contraintes vite effacées par l’émotion de se retrouver dans le studio où Marvin Gaye et les autres ont enregistré la majorité de leurs standards.

1237, 2648 W Grand Blvd, tél. +1 (313) 875-2264, www.motownmuseum.org.
1237, 2648 W Grand Blvd, tél. +1 (313) 875-2264, www.motownmuseum.org. Julien Chassagne

MOCAD

Le Musée d’Art Contemporain de Detroit a ouvert ses portes en 2006. Dans ce bâtiment de 2000 m² aux murs bas du quartier de Midtown, la décoration est minimale pour laisser la place aux installations et performances, principalement des artistes de la ville et de ses faubourgs. Attention, tout de même, il n’y a qu’une seule installation permanente, la reproduction de la maison d’enfance dans le Michigan de l’artiste Mike Kelley, il est donc recommandé de se renseigner sur les expositions temporaires du moment pour s’éviter un déplacement inutile.

4454 Woodward Ave, tél. +1 (313) 832-6622, www.mocadetroit.org.
4454 Woodward Ave, tél. +1 (313) 832-6622, www.mocadetroit.org. Julien Chassagne

 

The Good Spots Destination Detroit