Niché à quelques encablures des Champs-Elysées, l’Hôtel du Collectionneur fait table rase du passé pour s’offrir un nouveau restaurant, digne de ses 5 étoiles et de son standing de haut vol. Dégustation avec The Good Life.

Le 57, rue de Courcelles n’a pas toujours répondu au nom de Collectionneur. Géré par le groupe Hilton après sa construction en 2004, le « Hilton Arc de Triomphe » ne deviendra « Hôtel du Collectionneur » qu’en 2012 alors que la famille Cohen, à l’origine de la construction du bâtiment, n’en reprenne la gérance. A l’époque, son restaurant, Le Safran, accueille surtout les clients de l’hôtel et n’est pas plébiscité par la place parisienne. Aujourd’hui, l’Hôtel du Collectionneur lègue son nom à la nouvelle vie de son restaurant, revampé sous l’impulsion d’Andréa et Edouard Cohen, propriétaires du groupe The Gate Collection, dont l’hôtel fait partie, avec l’ambition d’en faire un lieu majeur de la food et du cool à Paris.

La salle du restaurant mélange inspirations Art déco et détails contemporains, comme l’impressionnant plafond.
La salle du restaurant mélange inspirations Art déco et détails contemporains, comme l’impressionnant plafond. Le Collectionneur

En voilà une histoire de famille. A l’origine de l’Hôtel du Collectionneur, le père d’Andréa et Edouard Cohen, initie très tôt ses enfants à l’hospitalité : « toute jeune, la maison était jonchée de brochures et de magazines d’architecture où étaient compilés les plus beaux hôtels. Ma vocation est née de là », confie Andréa, devenue directrice artistique et des opérations du groupe The Gate Collection, et qui signe également la décoration du restaurant. Son frère, Edouard, n’est pas en reste car il participe à la construction du bâtiment en 2004 et imagine avec son oncle Alexandre Danan l’architecture du nouveau Collectionneur. Ce dernier, architecte bien connu des hauts-lieux de l’hôtellerie (le Majestic à Cannes, le Normandy à Deauville), s’était par ailleurs déjà essayé à l’exercice en imaginant aux côtés de Jacques Garcia le premier restaurant de l’hôtel, Le Safran. Quelques années plus tard, le paquebot a changé d’apparence, et sa fameuse allure Art déco s’est parée d’habits plus contemporains. Bienvenue au Collectionneur !

Le Collectionneur propose trois espaces à privatiser, dont cette salle où le dome, au plafond, est recouvert de feuilles d’or.
Le Collectionneur propose trois espaces à privatiser, dont cette salle où le dome, au plafond, est recouvert de feuilles d’or. Le Collectionneur

Le Collectionneur version 2018 se veut lieu de vie tendance. Une entrée séparée de l’hôtel a ainsi été créée débouchant sur la rue de Courcelles : « C’est impressionnant de traverser le lobby d’un 5 étoiles quand on veut seulement se faire plaisir dans un bon restaurant. En créant ce nouvel accès, nous voulions donner sa part d’individualité au lieu et casser les codes de notre établissement de luxe », explique Andréa Cohen. La déco, elle, est à l’image du nouvel ADN du lieu : chic, brillante et sophistiquée. Ici, les détails ne sont pas laissés au hasard : les matières nobles (bois, velours, or) s’entremêlent, les espaces sont baignés de lumière. Comment ne pas parler de ce plafond, composé de trois couches de sycomore blanchi superposées avec finesse, qui semblent guider la lumière d’une terrasse à une autre. Impressionnant ! Comble du chic, le fond sonore évolue selon les moments de la journée. Un DJ prend contrôle des soirées de jeudi à samedi afin de faire du Collectionneur un lieu incontournable pour les noctambules branchés.

Deux terrasses végétalisées bordent le restaurant.
Deux terrasses végétalisées bordent le restaurant. Le Collectionneur

Côté assiette, les papilles crépitent. Les chefs Joël Veyssière, Maître Cuisinier de France, et Nicolas Amelin composent une partition à quatre mains aussi délicate que surprenante, teintée de saveurs exotiques – on dégustera un succulent sashimi de daurade royale mariné au yuzu-gingembre. Les végétariens ne seront pas de reste avec les cannelloni au caviar de courgettes et champignons. Enfin, pour le dessert, Christophe Michalak fait une petite apparition et présente trois mets sucrés, dont un croustillant gluten-free au yuzu, un régal ! La carte du Collectionneur proposera de nouvelles surprises gustatives au fil des mois et des saisons… Le rendez-vous est pris !

De gauche à droite : Edouard Cohen, Alexandre Danan et Andréa Cohen.
De gauche à droite : Edouard Cohen, Alexandre Danan et Andréa Cohen. Le Collectionneur

Le Collectionneur – Restaurant & Bar
57, rue de Courcelles, Paris 8e
Tél. + 33 (0)1 58 36 67 97
www.hotelducollectionneur.com

Ouvert du lundi au samedi, de 12h à 14h30 et du mardi au samedi de 19h à 02h30

 

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store