De son enfance dans la station balnéaire de Myrtle Beach, en Caroline du Sud, auprès d’une mère antiquaire, Kelly Wearstler a hérité un sens du lifestyle ensoleillé. Depuis ses débuts, dans les années 90, son style s’est épanoui en Californie, dans de grands hôtels (Viceroy, Hollywood Regency...) et des maisons de stars (Cameron Diaz, Gwen Stefani...). La décoratrice que les Américains s’arrachent a confié ses good tips angelenos à The Good Life.

La vue la plus incroyable à Los Angeles ?
Kelly Wearstler : J’aime la vue panoramique dont je profite depuis ma terrasse de Malibu. Il n’y a rien d’aussi impressionnant que les dernières gouttes de soleil qui tombent derrière l’horizon et les nuances de bleu du ciel. La nature est le meilleur designer.

Qu’est-ce qui vous inspire à Los Angeles ?
Kelly Wearstler : L.A. est un incroyable mélange de cultures urbaines (art, mode, gastronomie), dans un cadre exceptionnel, entre collines et plage. La tension de ces oppositions m’inspire beaucoup. L.A. est à la fois très sauvage et extrêmement raffinée.

La dernière exposition qui vous a touchée ?
Kelly Wearstler : La rétrospective Yayoi Kusama au musée The Broad, à Los Angeles. Son usage de la lumière, des miroirs, des formes et des répétitions est parfait. La réunion de ses sculptures imaginatives et colorées et de ses peintures grand format en ont fait une exposition très inspirante.

La rétrospective Yayoi Kusama au musée The Broad, à Los Angeles. Infinity Mirrors.
La rétrospective Yayoi Kusama au musée The Broad, à Los Angeles. Infinity Mirrors. Yayoi Kusama

Un artiste que vous suivez depuis longtemps ?
Plusieurs artistes m’inspirent : Mary Weatherford, pour son usage de la couleur, de la lumière et du mouvement ; l’artiste céramiste Betty Woodman, pour ses formes ; Frank Stella, pour son sens de la géométrie ; et Cody Hoyt pour sa technique du faux marbre peint à la main sur de la vaisselle.

Avec un budget illimité, de quel artiste aimeriez-vous vous offrir une pièce ?
Willem De Kooning. J’aime la profondeur et le mouvement de son travail depuis que je suis étudiante. Il a développé un usage de sa brosse à la fois complexe et simple.

Quel est votre carburant pour démarrer la journée ?
Je démarre chaque jour avec un cours de yoga bikram ou une séance du bootcamp Barry pour rester centrée et en bonne santé. Après avoir laissé mes fils à l’école, je m’arrête toujours chez Urth Caffé, où je commande mon macchiato quotidien.

Où partez-vous pour échapper au stress et à la routine ?
Dans notre maison de Malibu. J’adore y passer mes week-ends avec ma famille et mes amis. Face à l’océan, le stress retombe instantanément.

Voyagez-vous beaucoup ?
Oui, j’adore partir à la découverte du monde. Cela me permet d’être constamment en alerte. Le voyage éduque mes yeux et m’ouvre à d’autres environnements, cultures et architectures.

Les spots favoris de Kelly Wearstler : 

Une adresse secrète ?
Sumba, en Indonésie, l’une des petites îles de la Sonde, à l’écart des flux touristiques.

Un restaurant secret ?
Da Giacomo, à Milan, charmant et tout à fait délicieux.

Quelles sont vos habitudes de voyage ?
J’aime les vacances actives ! Mes fils surfent, skient et jouent au hockey toute l’année. Nous aimons découvrir de nouvelles destinations, et voir le monde à travers leurs yeux est l’une de mes plus grandes joies de mère.

L’Alila Purnama.
L’Alila Purnama. DR

Quelle erreur à ne pas commettre à l’étranger ?
Je respecte toujours les gens et les cultures des lieux que je visite. Je trouve essentiel dans notre compréhension du monde de savoir nous adapter aux cultures différentes de la nôtre.

La plus belle vue du monde ?
Sans doute lors de notre voyage en Indonésie, où nous avons navigué jusqu’aux îles Komodo, à bord de l’Alila Purnama. Les vues étaient absolument ahurissantes !

Où avez-vous passé vos dernières vacances ?
Au Portugal. Nous avons découvert Lisbonne et Sintra pour la première fois il y a quelques semaines. Nous en sommes tombés amoureux.


The good concept store A découvrir dans le concept store