Thomas Huber

Art contemporain : six artistes suisses incontournables

En Suisse ou ailleurs, les artistes contemporain helvétiques reflètent la richesse et l'effervescence de l'art contemporain de leur pays. Tour d'horizon.

Art contemporain : six artistes suisses à suivre

Grégoire Müller, Grob Gallery (Genève). Ceux qui ont connu le milieu de l’art des années 70 et 80 à New York se souviennent de la forte personnalité de Grégoire Müller, qui était à la fois peintre et rédacteur en chef d’Artsmagazine. A ce titre, il a rencontré les plus grands artistes du moment et en a profité pour tirer leur portrait, dans une veine dépourvue de toute afféterie. Qu’il représente Dalí masqué par un rideau de théâtre ou Joseph Beuys caché sous son feutre de légende, Grégoire Müller réaffirme, avec une touche faussement naïve, l’importance de la figuration. La Grob Gallery lui consacre un grand show solo.

Little Sphynx de Grégoire Müller, Grob Gallery (Genève).
Little Sphynx de Grégoire Müller, Grob Gallery (Genève). DR

Urs Lüthi, galerie Tanit (Beyrouth et Munich). Photographe et plasticien, Urs Lüthi a représenté la Suisse à la Biennale de Venise en 2001. Il est établi à Munich depuis de longues années, et son travail est suivi par l’une des très bonnes enseignes de la ville, la galerie Tanit, qui expose à Art Paris Art Fair certains des autoportraits photographiques qui ont fait sa renommée depuis les années 70. Il s’agit de véritables mises en scène de soi où l’artiste explore les questions de l’identité et du genre, mais aussi les infinies possibilités de la manipulation de l’image. Les œuvres de Sylvie Fleury et de John M. Armleder, autres stars suisses, figurent également aux cimaises de la galerie.

Artistes suisses contemporain : Autoportrait, de Urs Lüthi (1973), galerie Tanit (Beyrouth et Munich).
Artistes suisses contemporain : Autoportrait, de Urs Lüthi (1973), galerie Tanit (Beyrouth et Munich). Urs Lüthi

Thomas Huber, Ditesheim&Maffei Fine Art (Neuchâtel). Les œuvres de Thomas Huber sont des boîtes de Pandore, des constructions architecturales fictives, héritières des chimères de De Chirico. « Il n’y a pas de frontière entre la peinture, l’imaginaire et ce qui est autour », affirme volontiers cet artiste qui aime plus que tout peindre des tableaux dans le tableau, en produisant des toiles au format géant qui constituent de véritables pièges optiques. Ses œuvres concourent à un même questionnement : dans quels types d’espaces la peinture d’aujourd’hui peut-elle s’inscrire ? Elles sont à voir de toute urgence chez Ditesheim&Maffei Fine Art, l’une des galeries les plus anciennes de Neuchâtel.


Annette Barcelo, galerie Anne de Villepoix (Paris). Loups-garous et brebis égarées, chauves-souris et sorcières, serpents à deux têtes et sirènes masquées, le bestiaire fantasque d’Annette Barcelo est peuplé de créatures hybrides qui dansent sur les volcans et voguent sur des eaux létales. On pourrait croire que l’artiste vient du Mexique, où l’on aime tant les ex-voto grinçants et mortifères, mais elle est suisse (d’origine catalane). Ses acryliques, ses fusains et ses aquarelles – sur carton, sur feuilles de bloc-notes ou de cahier – créent la surprise chez Anne de Villepoix, qui a découvert, il y a peu, l’univers singulier de cette artiste de 75 ans.

Artistes suisses contemporains : oeuvre de Annette Barcelo, galerie Anne de Villepoix (Paris).
Artistes suisses contemporains : oeuvre de Annette Barcelo, galerie Anne de Villepoix (Paris). Annette Barcelo

Anne Golaz, Galerie C (Neuchâtel). Anne Golaz a mis douze ans à retracer la ferme de son enfance en terre nord-vaudoise à travers photographies, textes et dessins. Son poème rural est traversé de froidures, de peurs et de fantasmagories – les motrices ressemblent aux machines de Tinguely, les piles de boîtes d’œufs figurent d’improbables ready-made et le poêle en fonte évoque une sculpture de Brancusi. Née en Suisse en 1983, établie depuis cinq ans en Finlande, Anne Golaz incarne une école documentaire irriguée par la fiction et portée par une dramaturgie aiguë de la lumière. La galerie C, à Neuchâtel, met en lumière son remarquable travail aux côtés de celui de deux autres plasticiens suisses : Augustin Rebetez et Guy Oberson.


Philippe Lardy, Espace Muraille (Genève). Artiste d’origine genevoise, Philippe Lardy a longtemps vécu aux Etats-Unis, où il a été l’un des plus fidèles illustrateurs du New York Times, du New Yorker et de Time Magazine. Son retour à la peinture, il y a dix ans, a coïncidé avec son retour en Europe. Ses dernières œuvres, des compositions géométriques aux couleurs de fresques à l’italienne, ne sont pas sans évoquer les compositions de Sol LeWitt. Elles sont à découvrir sur le stand de l’Espace Muraille, une des galeries d’art contemporain les plus animées de Genève, créée par Caroline et Eric Freymond, un couple de collectionneurs passionnés.

Oeuvre de Philippe Lardy, Espace Muraille (Genève).
Oeuvre de Philippe Lardy, Espace Muraille (Genève). Philippe Lardy

The good concept store A découvrir dans le concept store