Portland, Oregon, est la maximale city du prochain numéro de The Good Life, en kiosque le 15 février. Pour l'occasion, la rédaction a fait le plein de fresh tracks locales.

L’Oregon n’est pas que la terre des chemises à carreaux Pendleton, du géant Nike ou du bon vin. La plus grande ville de cet Etat du nord-ouest américain, Portland, est aussi le berceau de la culture hipster et d’une scène musicale, souvent indie, foisonnante. Une cité passionnante qui aura l’honneur d’être la « maximale city » du prochain numéro de The Good Life, en kiosque le 15 février.

Mondialement connue pour sa folk acoustique qui sent le béton battu par la pluie, elle abrite aussi quelques groupes – dont Portugal. The Man, Blind Pilot et The Decemberists sont les porte-drapeaux – parmi les plus influents de la pop mondiale.

Depuis peu, Portland voit même éclore une scène hip-hop – il aura fallu du temps – guidée par l’un de ses pionniers, le jeune prodige Aminé et ses centaines de millions de vues sur Youtube.

Parmi nos coups de cœur de la nouvelle scène, la pop naïve de Reptaliens, la soul envoutante de Tribe Mars, les inspirations nineties de Candace et l’OVNI folk Haley Heynderickx. Quantité et qualité : Portland est gâtée ! Morceaux choisis parmi les sorties récentes des artistes de la City of Roses, installés depuis longtemps, qui viennent juste de percer ou qui vont bientôt exploser.

Notre sélection de nouveautés made in Portland


Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store