Comment voyagera‑t‑on dans vingt ans et à quoi ressemblera le transport aérien de demain? Ce qui est sûr, c’est qu’il faudra envisager des ruptures technologiques et culturelles...

Transport aérien : des innovations cruciales mais discrètes

Par ailleurs, même si le désir de vitesse est très présent dans l’imaginaire collectif aérien, il induit un coût considérable. Il est probable que, même à l’horizon 2050, les vols super­soniques soient seulement réservés à une petite poignée de privilégiés ou destinés à des missions très spécifiques. Dans un rapport présenté en 2010, à Leipzig, au Forum des transports et des innovations, Yves ­Crozet, membre du Laboratoire d’économie des transports, soutient que les innovations les plus essentielles ne seront pas les plus visibles.

L’organisation britannique CPI développe les technologies nécessaires à la mise au point de cabines sans hublots.
L’organisation britannique CPI développe les technologies nécessaires à la mise au point de cabines sans hublots. DR

La gestion intelligente du trafic aérien sera cruciale, grâce, notamment, aux systèmes d’information qui permettront une optimisation du trafic au sol et dans les airs. A l’Onera, le centre français de la recherche aéronautique, spatiale et de défense, le département de prospective est chargé d’imaginer la place du transport aérien en 2050 en se fondant sur quatre scénarios prédéfinis : Unlimited Skies fait l’hypothèse d’un monde qui ne serait pas contraint par la disponibilité en énergie, le secteur aérien régulé automatiquement serait en pleine expansion ; Regulatory Push-Pull présente un univers aux fortes contraintes d’ordre énergétique et environnemental et Down-to-Earth, un monde où la volonté politique aurait décidé de se passer d’énergies fossiles ; enfin, Fractured World met en scène un futur dystopique où le monde serait divisé en régions autarciques aux développements très contrastés. La science-fiction ne semble jamais très loin…

The good concept store A découvrir dans le concept store