Andaz, la chaîne de boutique-hôtel créée par le groupe Hyatt en 2007, s’agrandit avec un 17e établissement à Singapour, dans une paire d’immeubles impressionnants imaginée par l'architecte allemand Ole Scheeren.

Deux tours concaves de 186 et 170 mètres de haut, même à Singapour où la démesure est la norme, ça marque les esprits ! DUO, le nom de ce nouvel ensemble, a été imaginé par l’architecte Allemand Ole Scheeren, qui lançait son cabinet en 2010 et raflait la mise pour la construction de ces tours deux ans plus tard. C’est ici, à 20 minutes de l’aéroport Changi et cinq minutes du CBD, le quartier des affaires, qu’en novembre s’installait le dernier né des Andaz, la chaîne de boutique-hôtels de luxe et immersifs lancée par le groupe Hyatt en 2007.

L’extérieur de l’Andaz Singapore.
L’extérieur de l’Andaz Singapore. DR

Immersifs parce que l’aménagement et la décoration y sont inspirés par l’environnement de l’hôtel. L’ Andaz Singapore, 17e de la collection jeune et cool d’Hyatt – on en trouve également à New York, Ottawa, Los Angeles, Delhi – et premier établissement de la région, ne déroge pas à la règle. C’est André Fu (AFSO), architecte hongkongais, que les dirigeants du groupe ont convoqué pour imaginer la décoration et la scénographie de l’hôtel.

Icehaus, l’un des nombreux restaurants de l’hôtel.
Icehaus, l’un des nombreux restaurants de l’hôtel. DR

Pour coller à l’identité de la région, l’architecte a décidé d’organiser les différents espaces comme dans une shophouse typique de l’Asie du Sud-Est : de petits immeubles composés d’une boutique au rez-de-chaussée et de différents services hôteliers dans les étages. Dès l’entrée et en passant de restaurants en bars, l’organisation des parties communes est un hommage à ces constructions iconiques du paysage urbain local.

La « sunroom », où les guests peuvent venir grignoter gratuitement et à toute heure, est inspirée par les travaux de l’architecte moderniste Rudolph Schindler.
La « sunroom », où les guests peuvent venir grignoter gratuitement et à toute heure, est inspirée par les travaux de l’architecte moderniste Rudolph Schindler. DR

Les 342 chambres sont épurées, les couleurs sont pop et on y croise entre autres du bois et du marbre de Carrare. Le clou du spectacle, sur le toit, le bar « Mr Stork », avec ses plantes tropicales, ses tentes privées et son incroyable vue panoramique sur la cité-Etat.

L’une des chambres aux portes jaune mangue et aux rappels colorés nombreux et discrets.
L’une des chambres aux portes jaune mangue et aux rappels colorés nombreux et discrets. DR

Si de l’extérieur les tours se contentent d’impressionner, sans dépayser, à l’intérieur, André Fu a su transposer le dynamisme et l’identité plurielle du quartier, aux intersections de Kampong Glam, Little India et la rue Bugis. Chapeau !

Andaz Singapore
5 Fraser Street
Tél. +65 6408 1234
www.singapore.andaz.hyatt.com


Thématiques associées

The Good Spots Destination Singapour

The good concept store A découvrir dans le concept store