Villa Croce

Gênes :
quoi de mieux qu'une escapade shopping et culture ?

Bâtiments remarquables, musées passionnants, jolies boutiques et concept-stores branchés, Gênes renaît de ses cendres entre nouveautés rafraîchissantes et icônes ripolinées. The Good Life a tout checké pour vous !

Les boutiques de The Good Life à Gênes :

  • Marie Beyle, arty

A Gênes, Timoteo Raineri et Giacomo Ilardo, les tenanciers vingtenaires, ont habillé leur boutique de motifs à la Keith Haring qui matchent à merveille avec leur sélection. Adeptes du minimalisme, passez votre chemin ! Les autres, vous aimerez les chaussures bateau bleues fluo de chez Henry & Henry, les chemises imprimées foldingues signées Alea et la pléthore de shorts de bain psychédéliques. Quant à la vinyl room de l’entresol, elle comblera tous les nostalgiques de house music des 90’s.

Piazza Sarzano, 8r.
Tél. +39 333 1603130

  • Garibaldi 12, bazar de luxe

Il s’est niché, très aristocrate, dans un stupéfiant palais tout en colonnes, baies vitrées géantes et fresques classées. Rien de snob, pourtant, dans le concept-store de la famille Bagnara, où s’alignent, un peu à la diable, des monceaux de luxueuses babioles, dont, en vrac, un service Hermès, des valisettes Rimowa, une monographie d’Alex Katz, géant pop de la peinture, et, pour les bourses les plus dispendieuses, un multiple de Damien Hirst.

Garibaldi 12, Gênes.
Garibaldi 12, Gênes. DR

Garibaldi 12
Via Garibaldi 12/1.
Tél. +39 010 2530365
www.viagaribaldi12.com

  • Agé, moderniste

Toutes les gloires du design des fifties se sont donné rendez-vous dans cette microéchoppe de la vieille ville. On y slalome entre un lot de chaises signées Umberto Mascagni, merveilles à dossier ovale, un bureau de bois blond du Néerlandais Cees Braakman, ou encore, plus aisément transportables, une flopée de lampes Artemide toutes plus stylées les unes que les autres.

Via Canneto il Lungo, 77.
Tél. +39 329 9633623
www.agemodernariato.com

  • Fabriek, hautes tenues

Des chemises pendues au plafond, des chaussures sur des balançoires, de drôles de portants obliques… Les jeunes têtes pensantes de Fabriek, « le » multimarque à la page, ont génialement scénographié leur espace. On s’y composera un vestiaire danois de haut vol – chemises racées siglées Libertine Libertine ou folies graphiques d’Henrik Vibskov – tout en gardant un œil sur l’avant-garde italienne – Elia Maurizi, entre autres, et ses boots en cuir pleines d’allure.

Fabriek, Gênes.
Fabriek, Gênes. DR

Fabriek
Vico di San Matteo, 18.
Tél. +39 010 4073799
www.fabriek.it

  • Finollo, cousu main

Il est de bon ton, dans les hautes sphères gênoises, de s’habiller sur mesure. Malgré l’accueil hautain, on passera une tête chez le tailleur Finollo, ne serait-ce que pour admirer ses formidables boiseries Art nouveau. Bien plus amicale, la famille Pissimbono, entre caisses enregistreuses 1900 et antiques machines à coudre, se plie en quatre pour satisfaire vos désirs de costards et de cravates.

Finollo : via Roma, 38.
Tél. +39 010 562073
www.finollo.it
&
Pissimbono : via XXV Aprile, 64.
Tél. +39 010 2474248
www.pissimbono.it


Les lieux iconiques de The Good Life à Gênes

  • Villa Croce, contemporain

Seule institution de la ville dédiée à l’art d’aujourd’hui, la Villa Croce propose une collection permanente plutôt digne, qui creuse, de Lucio Fontana à Piero Manzoni, une ligne très Arte Povera, et des expos temporaires de bonne tenue. Tout cela manque parfois de moyens, mais le cadre, une demeure néoclassique surplombant la mer, balaie toute ombre au tableau.

Via Jacopo Ruffini, 3.
Tél. +39 010 580069
www.villacroce.org

  • Museo Edoardo Chiossone, trésors d’Asie

Il coiffe dignement la Villetta Di Negro, petite butte boisée où on musarde entre chèvrefeuilles et citronniers. L’architecte Mario Labo a bâti là-haut, dans les années 70, un strict parallélépipède dont la façade ouverte sur la ville évoque les fines parois des maisons nippones : un écrin de rêve pour la collection de masques, de bouddhas et d’oiseaux sculptés d’Edoardo Chiossone, diplomate gênois fou de Japon.

Museo Edoardo Chiossone, Gênes.
Museo Edoardo Chiossone, Gênes. DR

Museo Edoardo Chiossone
Piazzale Giuseppe Mazzini, 4.
Tél. +39 010 542285
www.museidigenova.it/it/content/museo-darteorientale

  • Palazzo Rosso, appartement de fonction

Certes, on frôle le syndrome de Stendhal face aux Véronèse, Strozzi et Dürer qui peuplent le riche Palazzo Rosso. Plus secret, le 4e étage abrite un logis de grande classe, aménagé en 1962 par l’ancienne directrice des lieux Caterina Marcenaro, sous l’égide du designer Franco Albini : cheminée circulaire, étagères rationalistes, bibliothèque en mezzanine… Une vraie leçon d’architecture intérieure.

Via Garibaldi, 18.
Tél. +39 010 5574972
www.museidigenova.it/it/museo/palazzo-rosso

  • Castello D’Albertis, cabinet de curiosités

Le capitaine Enrico D’Albertis était un peu le Pierre Loti local, écumant les océans du monde et amassant, par centaines, les souvenirs exotiques. On tombe en admiration devant ses parures amérindiennes et ses poteries d’Afrique, intelligemment accrochées dans le drôle de château néogothique qu’il s’est fait construire à la fin du XIXe siècle, dédale d’arches, de tourelles et de terrasses transformé par la ville en musée des Cultures du monde.

Castello D’Albertis, Gênes.
Castello D’Albertis, Gênes. DR

Castello D’Albertis
Corso Dogali, 18.
Tél. +39 010 272 3820
www.museidigenova.it/it/il-castello-dalbertis

  • Wolfsoniana, arts décoratifs

La collection d’objets de Mitchell Wolfson Jr., homme d’affaires floridien féru d’Italie, se déploie dans deux musées jumelés : l’un à Miami Beach, l’autre à Gênes, où on admirera, quasi seul, un petit salon Liberty, une palanquée de services à café ou une chambre d’enfant fantasmagorique des années 20, œuvre de l’illustrateur Antonio Rubino. Le tout niché dans une allée piétonnière de Nervi, quartier maritime ourlé de criques, à 15 min en train du centre-ville.

Via Serra Gropallo, 4.
Tél. +39 010 3231329
www.wolfsoniana.it


 

Thématiques associées