Foster + Partners
Nouveaux hôtels autour du monde

Hong Kong :
Un hôtel dans le Murray Building en 2018

Dans le quartier d’affaires de Central, les hôtels se font de plus en plus rares. A contre-pied, le groupe Wharf a fait appel au cabinet Foster + Partners pour aménager l’iconique Murray Building et y ouvrir un hôtel de luxe en janvier 2018.

Le groupe Wharf ajoute une nouvelle adresse à sa collection Niccolo Hotels. Dans le célèbre Murray Building à Hong Kong, ancien bâtiment administratif des seventies à l’architecture détonante, on trouvera dès janvier un hôtel de luxe de 25 étages pour 336 suites, un bar rooftop et cinq restaurants. Le tout sur Cotton Tree Drive dans le quartier d’affaires de Central, près de l’Hong Kong Park. La cible ? Les businessmen et citybreakers amateurs de design.

Le rooftop bar du Murray.
Le rooftop bar du Murray. Foster + Partners

Pour transformer ce bâtiment le groupe Wharf a fait appel au célèbre cabinet britannique Foster + Partners (Aéroport International de Hong Kong, 30 St. Mary Axe à Londres…). Habitué de ce genre de challenges, la firme reprend tout de zéro, ne garde que la coquille, et s’approprie l’intérieur des bâtiments dont elle s’occupe dans les moindres détails. Une méthode que Foster + Partners a expérimenté dans les années 80 pour le QG de HSBC et qu’elle a utilisé depuis pour le Monaco Yacht Club, le ME Hotel à Londres, et le Dolder Grand à Zurich.

L’une des « Grand Rooms » de l’hôtel, entre matériaux nobles et artisanat local.
L’une des « Grand Rooms » de l’hôtel, entre matériaux nobles et artisanat local. Foster + Partners

La décoration intérieure s’inspire des années 70, pour ne pas dénoter avec l’architecture extérieure, sans paraître datée pour autant. Un joli coup réussi par le cabinet, grâce à des matériaux nobles, intemporels. « L’association entre le marbre noir et blanc et les finitions en bronze et acier permettent un mariage entre le contemporain et le rétro » selon Armstrong Yakubu (@a2yakubu), architecte chez Foster + Partner. On trouve aussi des rappels en verre, qui viennent adoucir l’atmosphère en apportant une touche artisanale à l’ensemble. Un pied-de-nez à la tendance boutique-hôtel de luxe, sans tomber dans l’exubérant pour autant.

Le Murray, icône urbaine

Le Murray, imaginé par l’architecte Ron Philips (à l’origine, entre autres, du City Hall de Hong Kong), s’est ouvert en 1970. A l’époque, il détonne par son allure. Fenêtres carrées, façade au blanc immaculé, arches « majestueuses » selon les mots de Colin Ward, l’autre architecte de Foster + Partners à travailler sur ce projet, il est vite devenu un bâtiment iconique. Presque déjà un hôtel sophistiqué dans son allure, alors qu’il servait de bureaux et parkings pour le gouvernement.

Le Murray n’a plus grand chose à voir avec ses voisins de verre et d’acier.
Le Murray n’a plus grand chose à voir avec ses voisins de verre et d’acier. Foster + Partners

Selon le même Colin Ward, « il s’agit également de l’un des premiers exemples de design durable, d’immersion et d’ancrage dans un environnement ». Par des lignes pures, de grands espaces intérieurs et une grande luminosité. Une prouesse dans un centre-ville en expansion où, déjà à l’époque et plus encore aujourd’hui, les architectes misaient surtout sur la verticalité. Relativement petit, 27 étages tout de même, il contraste avec ses voisins de l’impressionnante skyline hong kongaise.

Le Cotton Tree Terrace, l’un des cinq restaurants de l’hôtel.
Le Cotton Tree Terrace, l’un des cinq restaurants de l’hôtel. Foster + Partners

Une taille raisonnable qui lui donne un charme particulier quand, sur le toit, on se sent au ras du sol autant qu’en altitude. Le toit, visible depuis tous les immeubles alentour, a été repensé pour « donner l’impression d’une harmonie avec les espaces publics, et verts, qui se trouvent à côté ». Cependant, F&P s’est d’abord attelé à revisiter le plancher des vaches. Construit à une époque où l’aménagement urbain à Hong Kong était automobile-centré, il a fallu le rendre accessible aux piétons. « Il était important pour nous de renforcer la relation entre le bâtiment et son environnement, en améliorant d’abord le rez-de-chaussée » termine Colin Ward.

Le Murray hébergera aussi des salles de réunion et de conférence.
Le Murray hébergera aussi des salles de réunion et de conférence. Foster + Partners

Pour ouvrir un hôtel de luxe dans un immeuble iconique, sans rapport architectural avec son environnement, dans un quartier où l’on trouve de moins en moins de chambres, il faut savoir s’entourer, et Wharf semble avoir trouvé – et les premières images le confirment – le partenaire idéal avec Foster + Partners. Une bonne nouvelle pour Hong Kong tant la mégalopole croule sous les nouvelles constructions et projets pharaoniques

The Murray, a Niccolo Hotel
22 Cotton Tree Drive, Hong Kong
Ouverture prévue pour janvier 2018.
www.niccolohotels.com

The good concept store A découvrir dans le concept store