Barcelone : les meilleurs spots by The Good Life

Un hôtel iconique qui rend hommage à la Méditerranée et à la ville, restaurants créatifs à gogo, bars à cocktails inédits, concept-stores sublimes… Barcelone regorge de lieux branchés, design et cachés. The Good Life en a sélectionné quelques-uns pour vous.

Où dormir à Barcelone ? 

  • Notre hôtel coup de cœur : W, la scène du luxe se fait pop

Personne n’aurait parié un centime il y a quelques années, lors de l’annonce qu’à l’extrémité de la playta de Sant Sebastià, assez loin du centre-ville, un hôtel à l’ambition de devenir LE symbole de Barcelone se construisait sur les rochers. Pourtant, le W Barcelona ouvrait ses portes en 2009 et devenait l’icône incontestée de la skyline barcelonaise. Aujourd’hui, de séjourner dans cette bâtisse bleu-océan avec vue sur la Barceloneta, est un must autant pour les stars (Shakira y a célébré ses noces), que pour les locaux qui passent volontiers quelques soirées dansantes au club l’Eclipse, sur son sommet.

Le sun deck à l’étage supérieur de la terrasse du W Barcelona. Ici le relax est garanti.
Le sun deck à l’étage supérieur de la terrasse du W Barcelona. Ici le relax est garanti. ERIC LAIGNEL

On y débarque en fin de journée avec l’impression d’être catapultés dans un autre univers, comme à Miami : musique disco dans le lobby ultra-pop, personnel bronzé et décontracté qui conseil le cocktail du moment aux clients en peignoir et maillot de bain. Ils ont profité des piscines avec vue sur la plage jusqu’à la fermeture. La grisaille parisienne s’éloigne dans nos souvenirs.

Les chambres rafraîchies sont un hommage à la fois à l’océan et à la ville, avec une vue imprenable sur la skyline barcelonaise.
Les chambres rafraîchies sont un hommage à la fois à l’océan et à la ville, avec une vue imprenable sur la skyline barcelonaise. W Hotels

Bouleversés par cette ambiance de fiesta non stop on monte dans les chambres, le temps d’une douche rapide avant d’attaquer les tapas avec le reste du groupe. La surprise est ici : cette année, elles (473 au total, dont 67 suites) se sont offertes un rafraîchissement assez chic.  Les tonalités bleues intenses avec un zest de blanc et la moquette en camouflage sous-marin sont un hommage à la mer. Les meubles contemporains savamment aménagés par le studio londonien Bowler James Brindley jouent habilement leur partie. Il suffira de tirer les rideaux pour se rendre compte que la hauteur et la vue sur la plage font le reste.

Les DJ et musiciens inspirés qui séjournent au W Barcelona trouveront leur bonheur dans la Sound Suite où ils pourront enregistrer quelques morceaux.
Les DJ et musiciens inspirés qui séjournent au W Barcelona trouveront leur bonheur dans la Sound Suite où ils pourront enregistrer quelques morceaux. GC

Autre nouveauté, cette fois au rythme de la musique. En plus de ses chambres renouvelées, le W Barcelone inaugure, cette année, la Sound Suite, une toute première en Europe. Ici, artistes professionnels, DJ, producteurs mais aussi clients de l’hôtel cueillis par l’inspiration peuvent désormais libérer leur imagination et enregistrer quelques tracks.

Le « Salt Beach Club Terrace » donne sur la plage, à l’ombre des palmiers.
Le « Salt Beach Club Terrace » donne sur la plage, à l’ombre des palmiers. ERIC LAIGNEL

Le matin, même si on aura la chance de reposer allongés sur – probablement – l’un des matelas les plus confortables que l’on a jamais testé, l’envie de profiter du Spa, d’un cours de stand up paddle suivi par un copieux buffet à savourer sur la plage, est forte. On redescendra alors pour se plonger à nouveau dans cette drôle de movida 24/24 à la fois internationale et barcelonaise. Journalistes de passage pour un festival de musique qui se croisent au petit déj, fêtards qui rentrent d’une nuit de folies, sandales à la main, et les incontournables palmiers qui nous tiennent compagnie en background… On est bien au W !

W Barcelona
Placa de la Rosa dels Vents, 1, Final Passeig de Joan de Borbó
Tél. +34 932 95 28 00
w-barcelona.com

  • Quoi d’autre ?

Si le W est devenu une institution aux cours des années, le très British Soho House, dans la plaça del Duc de Medinaceli, avec vue sur le Port Vell et ses voiliers scintillants (on les appréciera au mieux en haut du rooftop) est en lice pour le devenir aussi. A Poble-sec le Brummell, est un boutique-hôtel de charme qui garde son côté design sans se passer du rooftop avec piscine, tout en restant accessible. Casual luxury, voici le motto de son équipe qui met en pratique le « modernisme tropical » une combinaison d’éléments exotiques au style scandinave en les mixant avec un goût (et un approche) 100 % méditerranéen. Pour terminer, l‘Alma, dans le district de Eixample, avec un jardin presque secret dans sa cour, est l’idéal pour prendre un thé au calme l’après-midi.

 

Où manger à Barcelone ? 

  • Notre resto coup de cœur : Enigma Restaurant, labyrinthe gastronomique 

C’est probablement l’ouverture de l’année la plus attendue dans le monde entier. Avec Enigma, le gourou de la gastronomie créative catalane Albert Adrià, ouvrait cet hiver un espace spectaculaire signé par les architectes de RCR à Poble-sec. De l’Espagne au Brésil en passant par la Corée et le Japon, les inspirations pour concevoir le menu (plus de 40 plats) varient incessamment. Un repas ici est une expérience unique qui peut durer jusqu’à quatre heures pendant lesquelles on est encouragé par le personnel à ne poster aucune image sur les réseaux sociaux. Réservation obligée (au prix de 100 €).

Dans un espace pluridisciplinaire, Enigma est le nouveau trésor de la cuisine créative signée par Albert Adrià.
Dans un espace pluridisciplinaire, Enigma est le nouveau trésor de la cuisine créative signée par Albert Adrià. Pepo Segura

Enigma
Carrer de Sepúlveda, 38-40
enigmaconcept.es

 

  • Quoi d’autre ?

Croquettes au jambon, sardines marinées, beignets de morue : Jai-Ca est une référence pour les tapas à la Barceloneta depuis 1955.  Ce quartier reste aussi le QG de tous les passionnés de cuisine marine et paella, notre favori est le mythique El Suquet De L’Almirall. Enfin Pour déguster le mariage entre cuisine latino-américaine et méditerranéenne, il faudra plutôt se diriger vers le quartier de Sant Antoni. Délice sensationnel signé Jon Giraldo et Jaime Lieberman chez Spoonik.

Où prendre un verre à Barcelone 

  • Notre bar à cocktails coup de cœur : Dr. Stravinski, captivant Originaire de Cuba, Antonio Naranjo passe une grande partie de sa vie dans le sud de l’Espagne, avant de devenir star des cocktails à Oslo. Epuisé par le froid scandinave, il opte pour un retour en Espagne, plus précisément dans une ruelle de El Born. C’est ici qu’on aperçoit son Dr. Stravinski, le bar à cocktails qui a bouleversé, en quelques mois à peine, la scène de la mixologie barcelonaise. Un laboratoire qui produit ses fermentés et distillés à déguster sur place dans une ambiance sombre et chaleureuse, comme l’imposent la plupart des bâtiments du centre historique de Barcelone. Les boissons à la carte sont issus de l’imagination globe-trotteuse de ce mixologue charismatique. Commencez par un El Suculento, à base de tequila, mezcal, coriandre, sirop de piment et lime, puis demandez à tester leur gin à la truffe fait maison. Expérience enivrante.
    Dr. Stravinsky, dans le quartier El Born.
    Dr. Stravinsky, dans le quartier El Born.

    Dr.Stravinski
    Carrer dels Mirallers, 5
    Tél.  +34 931 57 12 33

  • Quoi d’autre ?
    Si vous êtes plutôt speakeasy, le Paradiso / Pastrami Bar, toujours dans El Born, est un bar à cocktails fun aux faux airs clandestins qui se cache derrière la porte secrète d’une délicieuse sandwicherie. Ouvert jusqu’à 3h du matin, le Servicio Continuo, pas loin de la Sagrada Familia, est le juste compromis pour les assoiffés avec petite faim. Ici, voyage gastronomique autour du monde dans une déco contemporaine et sophistiquée garanti. Enfin, Pour stimuler son palais ainsi que ses oreilles la gastrococktelairia Balius, à Poblenou, est l’endroit à viser, surtout le dimanche après-midi quand on pourra siroter son vermouth tout en écoutant un concert de musique jazz. ¡salud!

 

Où faire son shopping à Barcelone 

  • Notre concept-store coup de cœur : Joliu, coffee & green

Loin des traditionnels circuits touristiques, Joliu est un concept-store décontracté où l’on peut acheter des plantes, des illustrations d’artistes émergents, mais aussi s’offrir un flat white (c’est l’indépendant Nømad Coffee Lab & Shop qui fournit les grains du café) en compagnie d’un ami. Cette ancienne menuiserie, abrite aujourd’hui la créativité et le talent de Lucía, jeune entrepreneuse qui a fait du quartier de Poblenou sa base pour créer son oasis verte. Armez-vous de temps, la sélection de magazines foodies et de tendance pourrait bien mériter un après-midi entier…

Espai Juliu, un concept-store / oasis verte à Poblenou.
Espai Juliu, un concept-store / oasis verte à Poblenou.

Espai Joliu
Carrer Badajoz 95

Tél. +34 930 23 24 92

  • Quoi d’autre ?
    Toujours à Poblenou, Noak Room, est le paradis du design scandinave pour faire le plein de pépites vintage dénichées par ses propriétaires au Danemark, Norvège et Suède. Dans le quartier d’Eixample (mais aussi à Alicante) Azultierra est un showroom à visiter si l’on veut offrir une touche bobo-espagnole haut-de-gamme à sa maison, signé par le designer Toni Espuch. Dans le même quartier, à deux pas de la célèbre Casa Milà, conçue par l’architecte Gaudì, Jaimie Bariestein, mérite un détour pour ses bougies parfumées à la menthe. Ce concept-store bar et restaurant est le chef d’œuvre barcelonais du renommé designer chilien.