Ce n'est peut-être pas la première destination à laquelle on pense lorsque l'on évoque les Etats-Unis et pourtant... Asheville, en Caroline du Nord, est en plein boom. The Good Life dessine les contours de cette ville qui vie une renaissance qu'elle doit à son titre envié de capitale de la bière.

Pourquoi une bière d’Asheville se boit à Asheville ?

La star du moment, la houblonnée Indian pale ale (IPA), voyage mal et se conserve encore moins bien. Mais, surtout, il est compliqué pour une brasserie d’étendre son marché. La législation américaine dite « des trois tiers », héritée de la prohibition (1919-1933), oblige tout producteur à trouver un intermédiaire – le distributeur – pour chaque Etat. Question alcool, les Etats-Unis, ce sont 50 pays différents à conquérir… Si le mastodonte californien Sierra Nevada (qui n’a plus de « producteur artisanal » que le nom) a décidé, en 2014, d’investir (100 M $) dans une brasserie géante à Asheville pour s’approcher de la côte Est, c’est qu’il a déjà atteint une taille critique. La plupart des habitants n’ont pas de rêves de grandeur. « On ne cherche pas l’expansion, mais d’abord à ce que la bière soit fraîche », dit-on à Hi-Wire. Trouver de la bière d’Asheville à Los Angeles, New York ou Chicago est exceptionnel. Le beer tourism prend tout son sens : pour goûter la bière d’Asheville, il faut descendre à Asheville.

Le géant californien Sierra Nevada s’est implanté sur un domaine de 83 ha à 20 min au sud-ouest d’Asheville.
Le géant californien Sierra Nevada s’est implanté sur un domaine de 83 ha à 20 min au sud-ouest d’Asheville. Susannah Kay

Chouchou des médias américains

Les médias américains, friands de classements, vénèrent Asheville : créative, hédoniste, assez méconnue pour surprendre. Tournée vers la nature et le bien-être à la californienne, elle a réponse à tous vos problèmes. « Mecque du new age » (« Good Morning America », 1996), « ville la plus branchée du Sud » (Frommer’s, The Carolinas & Georgia Magazine, 2013), meilleur endroit pour « réinventer votre vie » (AARP The Magazine), l’une des « 20 villes à visiter quand on a 20 ans » (Huffington Post, 2014), mais aussi the place to be pour passer sa retraite (1er endroit sur plus de 900, TopRetirements.com, 2014). Elle « satisfait les célibataires » (top 10 national, Asheville Citizen Times, 2017) ; c’est l’une des 25 meilleures villes pour « faire du business » (Forbes, 2012) et du yoga (Yoga Journal, 2011). Un seul classement fait tache : celui de l’immobilier. Le marché d’Asheville est en surchauffe. Les salaires sont très bas. Un rapport de la société d’assurances Nationwide classe, en 2016, le marché immobilier d’Asheville le « 6ème marché le moins sain des Etats-Unis », devant Austin, Texas.

Dans la brasserie flambant neuve de Sierra Nevada, un ouvrier transporte un seau de houblon.
Dans la brasserie flambant neuve de Sierra Nevada, un ouvrier transporte un seau de houblon. Susannah Kay

Asheville en chiffres

  • 88 512 habitants (chiffres US Census Bureau, 2015). Asheville a gagné 30 000 habitants en vingt-cinq ans.
  • 4 années consécutives, entre 2009 et 2012 : Asheville a été élue Beer City USA par un sondage populaire et informel du site Examiner.com.
  • 55 brasseries affiliées à l’Asheville Brewers Alliance, le syndicat des producteurs de bière d’Asheville.
  • 45 $ : le prix d’une bouteille de 75 cl de peach sour brassée par Wicked Weed. Le marché des bières haut de gamme connaît un fort développement aux Etats-Unis.
  • 119 litres : la contenance d’un tonneau, l’unité de volume de la bière aux Etats-Unis.
  • 800 000 tonneaux : la capacité annuelle de production de la nouvelle brasserie du géant californien de l’IPA, Sierra Nevada, qui choisit Asheville pour s’approcher de la côte Est.
  • HB796 : c’est le nom de la loi de Caroline du Nord qui permet aux brasseries produisant plus de 25 000 tonneaux par an de vendre leurs productions sur place.

    A Asheville la bière c’est la santé… économique.
    A Asheville la bière c’est la santé… économique. Susannah Kay

The good concept store A découvrir dans le concept store