Comme un balcon sur la mer, il s'accroche à la montagne, s'agrippe à la jungle. Cet impressionnant resort est sans nul doute l'un des plus saisissants du Viêtnam. Imaginé par un architecte américain, cet opus du géant mondial de l'hôtellerie, IHG, est un vrai défi… Magnifique !

A voir le compte Instagram de l’architecte qui a conçu l’ Intercontinental Danang Sun Peninsula (@billbensley), en voilà un qui ne manque ni d’humour ni de goût pour les effets spectaculaires, qui envisage chaque projet comme une scène, au sens strict, théâtrale. On peut même dire que Bill Bensley aime forcer le trait et surprendre. C’est avec le mariage forcé du noir et du blanc qu’il met en valeur un vert absinthe ; c’est avec l’abus du rouge carmin qu’il dévoile une vue à couper le souffle ; c’est avec un étonnant claustra qu’il met en valeur une collection de céramiques anciennes ; c’est par le jeu de lignes brisées ultragraphiques qu’il souligne un aplat jaune citron.

Magnifiquement ouvertes sur la mer et très spacieuses, certaines suites du resort disposent aussi d’une piscine privée. What else ?
Magnifiquement ouvertes sur la mer et très spacieuses, certaines suites du resort disposent aussi d’une piscine privée. What else ? DR

Né en Californie, paysagiste pendant vingt ans, puis architecte d’intérieur, il est aujourd’hui installé à Bangkok et prouve, dans chacun de ses projets, son incomparable sens de la démesure. L’ InterContinental Danang Sun Peninsula n’échappe pas à ce qui semble être devenu son mantra, « Lebih gila, lebih biak » (« plus c’est étrange, mieux c’est »). Cet éden accroché à flanc de falaise, niché au cœur de la péninsule de Son Tra, la « Monkey Mountain » domine la mer d’Orient (ou de Chine méridionale, selon le point de vue géopolitique). Là, où, entre Hoi An et Hué, la ville impériale, les GI – dit-on – venaient surfer. Un long ruban de sable blanc bordé d’une jungle tropicale. Trois mille kilomètres carrés abritant plus de trois cents variétés de plantes et de nombreuses espèces d’animaux rares et en voie de disparition. Voilà pour le décor naturel. Puis Bill Bensley a imaginé son Viêtnam. Mélangeant, sans jamais se perdre pour autant, pièces contemporaines et artisanat local, ombre et lumière, baroque et minimalisme, yin et yang. Donnant aux hôtes le sentiment d’être parfois sur un fil… 197 chambres et suites, 3 restaurants, 2 bars, 1 spa, le groupe IHG a vu grand. Suites XXL avec balcon et vue, voire piscine privée – la Sun Peninsula Residence de 3 chambres en a 2 ! –, haute gastronomie, spa siglé : l’ambition est claire et assumée. Faire de ce resort, ouvert en 2014, l’un des plus spectaculaires du Viêtnam.

La piscine de l’ InterContinental Danang Sun Peninsula, un éden niché dans la péninsule de Son Tra, au cœur d’une végétation luxuriante.
La piscine de l’ InterContinental Danang Sun Peninsula, un éden niché dans la péninsule de Son Tra, au cœur d’une végétation luxuriante. DR

Le groupe IHG

C’est l’un des leaders mondiaux de l’hôtellerie. Le groupe IHG – pour InterContinental Hotels Group –, dont le siège est à Denham (Grande-Bretagne), est coté aux Bourses de Londres et de New York. En tout, ce sont plus de 5 000 établissements, dont les somptueux InterContinental (parmi lesquels, bien sûr, l’Hôtel Dieu, à Marseille !), les plus accessibles Indigo, les business Crowne Plaza ou Holliday Inn, ou même les Hualuxe Hotels and Resorts, expressément imaginés pour une clientèle chinoise (4 hôtels à ce jour et 22 en projet). En tout, ce sont 12 enseignes réparties dans plus de 100 pays. Le chiffre d’affaires global de 2016 était de 1,27 Md £.

C’est le chef multi-étoilé Pierre Gagnaire (@pierregagnaire) qui vient d’imaginer la nouvelle carte de La Maison 1888, succédant à Michel Roux, autre chef largement récompensé, ou quand la haute cuisine française la plus classique rencontre la cuisine de rue viêtnamienne, sans pour autant tomber dans la fusion insipide et surfaite. Un dress code, « smart elegant », est alors imposé pour être en accord tant avec la cuisine, de haute volée, que le décor, très librement inspiré des anciennes maisons coloniales françaises, où les chambres d’enfants deviennent de petits salons privés. Pour savourer des plats locaux et, plus curieusement, des spécialités méditerranéennes (est-ce vraiment une bonne idée au Viêtnam ?), direction le point le plus haut du domaine, au Citron. Vue imprenable sur le littoral, notamment depuis les tables posées sur des balcons qui épousent la forme d’un chapeau conique vietnamien. Ça aurait pu verser dans l’overkitsch… Bill Bensley sait éviter certains écueils – sur le fil, encore ! Comme quoi, la surenchère, quand elle est parfaitement maîtrisée, peut créer un équilibre et, quand elle est traitée avec ce que d’aucuns appelleraient de la désinvolture – en réalité de la légèreté –, peut confiner à la perfection.

La Maison 1888, le restaurant gastronomique dont la carte a été conçue par le chef français Pierre Gagnaire.
La Maison 1888, le restaurant gastronomique dont la carte a été conçue par le chef français Pierre Gagnaire. DR

C’est la même partition qui se joue au Harnn Heritage Spa. Mais allegro non troppo. Récemment élu Best Luxury Resort Spa par les World Luxury Spa Awards et ­Vietnam’s Leading Spa Resort par les World Travel Awards, c’est là un véritable sanctuaire qui a été imaginé. Combinant les thérapies asiatiques et orientales traditionnelles avec l’approche Harnn, une marque thaïlandaise, les soins sont inspirés par l’eau, le feu ou la terre. On peut se laisser griser par le « Journey of Marble Moutains » avec vue sur le lagon, ou bien s’échapper pour la journée. Vers le port d’Hoi An, comme figé dans le temps, vers sa vieille cité préservée – c’est l’une des rares villes vietnamiennes qui a été épargnée par les guerres. Vers le sanctuaire de My Son, où des dizaines de temples sont cachés au cœur d’une nature-écrin. Vers Hué et la rivière des Parfums… Pour finalement se laisser happer par le voyage immobile que peut offrir l’ InterContinental Danang Sun Peninsula. Sans doute est-ce à cause de cette jeune fille qui passe là, au loin, vêtue d’une ao daï immaculée, doublée de noir… on est tombé amoureux de cet hôtel !

Le Citron, restaurant qui joue avec le kitsch.
Le Citron, restaurant qui joue avec le kitsch. DR

InterContinental Danang Sun Peninsula
Bai Bac, Son Tra Peninsula, Danang, Vietnam
Tel. +84 236 393 8888
www.danang.intercontinental.com

The good concept store A découvrir dans le concept store