Doublement sensibilisés par la contraction des ventes et par les besoins grandissants de leurs clients du contract, les éditeurs les plus classiques cèdent aux sirènes des collections outdoor en déclinant leurs modèles phares en version « weatherproof ». Un élargissement de gamme qu’ils confient aux figures de proue du design contemporain pour cibler le marché résidentiel.

  1. B&B Italia (@bebitalia), Gio (Antonio Citterio)

C’est toute l’élégance et l’expertise design d’Antonio Citterio qui s’expriment dans ce canapé d’extérieur en teck massif, dont le nom fait forcément penser à Gio Ponti…

Canapé « Gio », de Antonio Citterio, B&B Italia.
Canapé « Gio », de Antonio Citterio, B&B Italia. DR

2. Cassina, LC1 et LC3 (Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand)

En 2011, Cassina (@cassinaofficial) a développé pour la première fois des versions outdoor des meubles les plus iconiques du XXe siècle dans sa collection I Maestri. S’ils suivent la carrière de leurs aînés indoor, le fauteuil LC1 et le canapé LC3 risquent de devenir de vrais best-sellers de plein air.

Canapé « LC3 », de Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand, Cassina.
Canapé « LC3 », de Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand, Cassina. DR

3. Cinna (@cinna_france), Grillage (François Azambourg)

Avec son air de Petit Prince, François Azamboug a dû se briefer tout seul : « S’il te plaît, dessine-moi un fauteuil pour rêver dehors ! » Le résultat ? Grillage résulte d’une mise
en œuvre simplissime, du moins sur le papier : une feuille de métal perforée, étirée, découpée en quinconce, puis pliée façon origami. Et en option, une galette d’assise en tissu traité pour un usage outdoor.

Fauteuil « Grillage », de François Azambourg, Cinna.
Fauteuil « Grillage », de François Azambourg, Cinna. DR

4. Kartell, Bubble Club (Philippe Starck)

Leader du plastique créatif grâce aux créations de Philippe Starck, Kartell (@kartell_official) a fait appel à son designer star pour dessiner ce canapé géant capable de passer avec la plus grande versatilité de l’extérieur à l’intérieur et qui a remporté, en 2001, le 9e prix Compas d’or.

Cahise et canapé « Bubble Club », de Philippe Starck, Kartell.
Cahise et canapé « Bubble Club », de Philippe Starck, Kartell. DR

5. Knoll, Diamond (Harry Bertoia)

Knoll (@knollinc), dont le nom chic est indissociable des éditeurs intemporels du design international, a récemment traité le tube acier de l’iconique chaise en fil Diamond d’Harry Bertoia pour lui permettre de passer au balcon.

Chaise « Diamond », de Harry Bertoia, Knoll.
Chaise « Diamond », de Harry Bertoia, Knoll. DR

6. Living Divani, Family (Junya Ishigami)

Née en 2010 de l’esprit éminemment poétique de l’architecte japonais Junya Ishigami, Family, la si singulière série de chaises en fil d’acier aux silhouettes penchées qui semblent tout droit sorties d’un dessin d’enfant rêveur, est, pour notre plus grand bonheur, éditée en version outdoor par Living Divani.

Chaises « Family », de Junya Ishigami, Living Divani.
Chaises « Family », de Junya Ishigami, Living Divani. DR

7. Magis (@magis_official), Sam Son (Konstantin Grcic)

Une silhouette amicale et ludique et un nom de superhéros de bande dessinée, mais une véritable prouesse d’ingénieur pour la réalisation de ce fauteuil indoor et outdoor rotomoulé, qui associe un plastique rigide pour la base et un polymère plus élastique pour l’assise, le dossier et les accoudoirs. Son volume exagéré évoque un gros boudin en pâte à modeler. Ce siège est aujourd’hui aussi inclassable stylistiquement parlant que l’était la chaise Chair One à l’époque, également signée Konstantin Grcic.

Fauteuil « Sam Son », de Konstantin Grcic, Magis.
Fauteuil « Sam Son », de Konstantin Grcic, Magis. DR

8. Moroso, Banjooli (Sebastian Herkner)

Nouvelle contribution à la collection M’Afrique de Moroso (@morosofficial), le canapé Banjooli de Sebastian Herkner démontre que l’artisanat vernaculaire et le design le plus contemporain peuvent être de redoutables alliés sur le marché de l’outdoor « avec âme ».

Chaise « Banjooli », de Sebastian Herkner, Moroso.
Chaise « Banjooli », de Sebastian Herkner, Moroso. DR

9. Roche Bobois (@rochebobois), Traveler Outdoor (Stephen Burks)

Depuis 2016, Roche Bobois propose une jolie version outdoor, avec casquette surdimensionnée, du fauteuil Traveler que Stephen Burks avait créé l’année précédente. Une invitation au nomadisme intérieur/extérieur qui fait honneur à son nom.

Fauteuil « Traveler Outdoor », de Stephen Burks, Roche Bobois.
Fauteuil « Traveler Outdoor », de Stephen Burks, Roche Bobois. DR

10. Vitra, Tom Vac (Ron Arad)

C’est à l’occasion de l’installation commandée par le magazine Domus, en 1997, lors du Salon du meuble de Milan, que Ron Arad a créé la chaise Tom Vac, dont il avait empilé 100 exemplaires pour fabriquer un mémorable totem. Deux ans plus tard, Vitra (@vitra) commercialisait, avec flair, cette chaise en version polypropylène pour un usage aussi bien indoor qu’outdoor.

Chaise « Tom Vac », de Ron Arad, Vitra.
Chaise « Tom Vac », de Ron Arad, Vitra. DR

Thématiques associées