Stevens Frémont
The Good Escape – Les meilleurs spots

City-guide :
Nos top spots à Lima

Hôtels, bars, restaurants, shopping ou culture… Lima ne manque pas d’adresses excitantes. Voici notre sélection.

Les hôtels de The Good Life à Lima

  • Belmond Miraflores Park, business and lifestyle

Vue directe sur la mer de Lima pour ce célèbre hôtel du quartier de Miraflores, situé en bordure du Malecón, la promenade qui surplombe le rivage. Les chambres ont été récemment rafraîchies, reste le lobby qui va sous peu se métamorphoser. Le petit déjeuner se prend, pour tous, en hauteur, dans une salle située près de la piscine et, pour les happy few, dans l’executive lounge un étage au-dessus. Un restaurant très réputé, le Tragaluz, en rez-de-jardin, et un bar discret, le Belo, au décor très réussi, complètent la proposition.

La piscine du Belmond Miraflores Park, Lima.
La piscine du Belmond Miraflores Park, Lima. DR

Belmond Miraflores Park
Malecón de la Reserva 1035,

Miraflores.
Tél. +51 1 610 4000
www.belmond.com

 

  • Hotel B, arty

Premier en son genre, l’Hotel B accompagne depuis son ouverture, en 2013, la « boboïsation » de Barranco, le quartier arty de Lima depuis une vingtaine d’années. Parmi ses fondateurs, les sœurs de la Puente, toutes deux collectionneuses d’art. La galerie de l’une des deux, Lucía, est juste à côté et sera dans un futur proche complètement intégrée à l’hôtel, qui va s’agrandir en utilisant son étage supérieur. Partout, des œuvres d’art accueillent les clients, dans le lobby, le patio, le restaurant, les chambres, les couloirs…, exposées dans un foisonnement stimulant et joyeux.

Hotel B., Lima.
Hotel B., Lima.

Hotel B
Saenz Peña 204,
Barranco.
Tél. +51 1 206 0800
www.hotelb.pe

 

  • Atemporal, cosy

Avec une entrée discrète, sans aucun signe ni enseigne, cette belle maison des années 40 est un peu la nôtre quand on s’y installe. Les hôtes sont accueillis par Damien Legendre, plus maître de maison que directeur, toujours attentif à leurs besoins. Les 9 chambres réparties sur deux niveaux sont décorées avec un mélange de meubles contemporains et vintage, et des astuces de rangement qui compensent le manque d’espace. A noter : les salles de bains sont de taille restreinte, mais elles sont bien équipées. Le thé se prend à l’étage, à toute heure, accompagné de quelques snacks, et le cocktail du soir, dans le salon-bar ou, mieux encore, dans le jardin.

Le lobby de l’Atemporal, Lima.
Le lobby de l’Atemporal, Lima. Stevens Frémont

Atemporal
Santa María 190,
Miraflores.
Tél. +51 1 700 5106
www.atemporal.pe

 

  • Country Club, classique

C’est l’hôtel chic et classique de Lima, celui qui accompagne l’élite liménienne depuis 1927. Et même si l’hôtel, classé monument historique, achève une grande phase de rénovation avec des chambres plus conformes aux exigences contemporaines, il n’a heureusement rien perdu de son charme désuet. En grande partie grâce à son personnel chaleureux et attentif, qui semble être de la partie depuis des décennies et connaît ses habitués. Cette très belle demeure, qui fut dès sa construction un hôtel et le club-house d’un terrain de polo, est située en bordure du golf, dans lequel ses résidents sont les seuls – en dehors des membres du club – à pouvoir y pratiquer leur swing. Sa piscine est petite, mais, sur demande, celle du club de sport voisin est accessible aux nageurs. Membre de Leading Hotels of the World, le Country Club reste un établissement exploité par un groupe immobilier péruvien, résistant à l’appel des grandes marques qui, on l’imagine, aimeraient bien s’en emparer.

Le Country Club, Lima.
Le Country Club, Lima. Stevens Frémont

Country Club
Calle Los Eucaliptos 590,
San Isidro.
Tél. +51 1 611 9000
www.hotelcountry.com
www.lhw.com


Les tables de The Good Life à Lima

  • Astrid & Gastón, gastro

Dans la Casa Moreyra, sa belle demeure de San Isidro, Gastón Acurio, star de la cuisine péruvienne, a tout changé. Il a décloisonné les salles, remis de la vie dans la cour en y installant un bar, et ouvert l’expérience de sa cuisine à toutes les envies, s’éloignant de la haute gastronomie. Certes, il est encore possible d’y prendre un menu dégustation (moins conceptuel qu’avant), mais aussi un simple plat ou un verre, dans une ambiance devenue elle aussi moins formelle. Ce nouveau menu met l’accent sur la diversité du pays. Ceviche, bien sûr, aussi décliné dans une version végétarienne, tacos liméniens au cochon d’Inde à la pékinoise, gyozas chalacos…

Astrid & Gastón, Lima.
Astrid & Gastón, Lima. Stevens Frémont

Astrid & Gastón
Av. Paz Soldán 290,
San Isidro.
Tél. +51 1 442 2777
www.astridygaston.com

  • Maido, Japonais

Impossible de parler de gastronomie péruvienne sans évoquer le nikkei, cette cuisine créée par les Japonais arrivés nombreux au Pérou à la fin du XIXe siècle. Celui qui aujourd’hui incarne cette fusion est le chef Mitsuharu Tsumura – Misha pour les intimes –, qui maîtrise toutes les nuances de cette double culture. Les moins aventureux peuvent opter pour la carte japonaise, sashimi, sushis, domburi, avec juste ce qu’il faut de twist créatif. Les autres, pour le menu 200 Miles, expérience plus longue (13 petits plats) et quelquefois déroutante. Un ceviche inoubliable, un dimsum noir à l’encre de seiche fourré aux fruits de mer, un choripan (mini hot-dog) ludique, un poisson mariné dans du miso au goût surpuissant. A découvrir, absolument.

Maido, Lima.
Maido, Lima. Stevens Frémont

Maido
Calle San Martín 399,
Miraflores.
Tél. +51 1 444 9333
www.maido.pe

  • Central, écolo

Manger chez Central est une expérience unique qui rend hommage à la biodiversité du Pérou. Chaque plat du menu dégustation correspond à une altitude, depuis les fonds sous-marins, à – 10 m (avec poulpe, calamar, crabe et laitue de mer), jusqu’à 3 700 m (avec le chaico, un concombre sauvage et le cushuro, une cyanobactérie comestible, présente dans les lacs d’altitude). Belles assiettes, beau voyage.

Central, Lima.
Central, Lima. Stevens Frémont

Central
Santa Isabel 376,
Miraflores.
Tél. +51 1 242 8515
www.centralrestaurante.com.pe

 

  • Félix Brasserie, trendy

Moins connu à l’étranger que ses confrères, Rafael Osterling est néanmoins l’un des grands de Lima. Il y a trois restaurants (plus deux à Bogota) qui ont tous une bonne raison d’être visités : Rafael, un peu chic et reflétant les influences de la cuisine péruvienne ; Mercado, une cevichería animée, ouverte de jour uniquement, et le dernier-né, Félix Brasserie qui, malgré son nom, n’a rien de français. Félix est le lieu idéal pour un déjeuner d’affaires, et le soir, pour des petits plats italo-latino – antipasti, tapas – à prendre sur sa grande terrasse. La carte, sans être longue, s’adresse à tous les goûts. Idem pour celle des cocktails, qui change des habituelles déclinaisons autour du pisco.

Félix Brasserie, Lima.
Félix Brasserie, Lima. Stevens Frémont

Félix Brasserie
Av. Santo Toribio 173,
San Isidro.
Tél. +51 982 521 454
www.rafaelosterling.pe


Les bars de The Good Life à Lima

  • La Rosa Náutica, Pacifique chic

Bien que Lima soit située au bord de la mer, s’approcher du rivage n’est pas aussi facile qu’on croit. Prendre un taxi est donc vivement recommandé pour franchir la falaise et l’autoroute qui séparent l’océan de la ville et accéder à cette jetée où se trouvent quelques boutiques, un bar et un restaurant. Côté bar, dans un décor nautique seventies, on se trouve enfin tout près de l’eau, avec, à la main, un très bon Capitán – version péruvienne du Manhattan. Le tout au son d’une playlist plus que réussie.

La Rosa Náutica, Lima.
La Rosa Náutica, Lima. Stevens Frémont

La Rosa Náutica
Espigón Miraflores, Lima 18,
Circuito de Playas.
Tél. +51 1 4450149
www.larosanautica.com

  • Bar Inglés, valeur sûre

Classique et historique, le Bar Inglés de l’hôtel Country Club est la planque idéale pour siroter discrètement un excellent Pisco Sour dans une ambiance certes ni festive ni branchée, mais empreinte d’une certaine élégance, voire de nostalgie. On s’y régale autant de cocktails sans reproche que du spectacle des barmans et serveurs en chemise blanche et nœud papillon noir qui s’affairent au bar.

Bar Inglés, Lima.
Bar Inglés, Lima. Stevens Frémont

Bar Inglés
Country Club Hotel,
Calle Los Eucaliptos 590,
San Isidro.
Tél. +51 1 611 9000
www.hotelcountry.com

  • Victoria, chill out

Soyons clairs, on ne va pas au bar Victoria pour ses cocktails – franchement basiques, comme le désaltérant Chilcano (pisco, jus de citron vert et ginger ale) –, mais plutôt pour sa grande terrasse, une rareté dans cette ville où pourtant il ne pleut jamais. Les tables sont installées à l’avant d’une belle maison coloniale, qui est par ailleurs un centre culturel et d’exposition. Et surtout, on ne s’y rend pas avant 23 h, car on risque de s’y retrouver tout seul.

Victoria, Lima.
Victoria, Lima. Stevens Frémont

Victoria
Pedro de Osma 135,
Barranco.
Tél. +51 1 2472180

  • Barra 55, Gin tonic

C’est le bar contemporain que Lima attendait. On y retrouve tous les ingrédients habituels : déco soignée, mais pas trop, barmans tatoués, spiritueux choisis et petits plats bien ficelés. Mais on y propose surtout d’excellents cocktails, très bien préparés, et une carte de gins vraiment impressionnante. Le lieu est petit, alors pour y dénicher une place, il est plutôt judicieux d’y aller un peu tôt.

Barra 55, Lima.
Barra 55, Lima. Stevens Frémont

Barra 55
Av. 28 de Julio 206,
Barranco.
Tél. +51 986 634 193


Shopping et excursions à Lima

  • Larcomar, mall éclectique

Idéalement situé à flanc de falaise, le Larcomar propose une expérience shopping en plein air avec vue sur la mer. C’est un petit centre commercial plutôt haut de gamme, avec une grande place accordée à la restauration. Côté boutiques, quelques marques locales valent qu’on s’y arrête. Kuna propose des vêtements et accessoires pour hommes et femmes en laine d’alpaga, le fameux camélidé emblématique du Pérou. Aucun doute ici sur la qualité et la provenance des fibres, déclinées en diverses couleurs et dans des formes plutôt classiques. On y trouve aussi une petite succursale de Dédalo, grande boutique d’artisanat de Barranco, qui y propose une sélection d’objets choisis au design traditionnel ou contemporain.

Larcomar, Lima.
Larcomar, Lima. Stevens Frémont

Larcomar
Malecón de la Reserva 610,
Miraflores.
www.larcomar.com

  • Las Pallas, boutique authentique

Même si l’artisanat péruvien est très riche et encore extrêmement présent au Pérou, il est difficile de trier le bon grain de l’ivraie dans les immenses marchés d’artisans que compte la ville. Heureusement, Mari Solari, Galloise arrivée à Lima il y a trente ans, a fait tout le travail pour nous et propose, dans sa jolie maison de Barranco, le meilleur de l’artisanat et de l’art populaire péruvien. Il y a dans tous les objets qu’elle sélectionne, quel qu’en soit le prix (à partir de 3 €), ce supplément d’âme qui les rend intéressants et attachants. Bougies sculptées, poupées tricotées, ceintures et couvertures tissées, bijoux en argent, antiquités… Pas besoin d’aller chercher ailleurs, il suffi t de sonner (littéralement) à sa porte.

Las Pallas, Lima.
Las Pallas, Lima. Stevens Frémont

Las Pallas
Cajamarca 212,
Barranco.
Tél. +51 1 477 4629

  • Huaca Pucclana, vestiges

Impossible de séjourner à Lima en ignorant la richesse de la très ancienne culture péruvienne. Certains sites archéologiques sont à portée de main : des huacas, vestiges d’édifices sacrés, se situent au cœur de la ville, parfois entre deux immeubles. Huaca Pucllana et sa pyramide de briques d’adobe (mélange d’argile, d’eau et de paille) se contournent de près au gré des trajets en taxis entre San Isidro et Miraflores. Ce site, utilisé entre les années 200 et 1000, environ, n’était, il y a trente-cinq ans, qu’un tas de terre occupé par des familles pauvres. Il a été protégé, étudié, a fait l’objet de longues fouilles (encore en cours), avant de s’ouvrir au public. On ne le visite qu’accompagné d’un guide officiel parlant espagnol ou anglais. Une autre façon de jouir du spectacle inusité de ces ruines est de profiter de la grande terrasse de son restaurant. La cuisine y est bonne et ses bénéfices participent aux fouilles.

Huaca Pucllana, Lima.
Huaca Pucllana, Lima. Stevens Frémont

Huaca Pucllana.
Calle General Borgoño s/n, cuadra 8,
Miraflores.
Tél. +51 1 617 7148
www.huacapucllanamiraflores.pe

  • MATE, icônes et photographie

Le Museo Mario Testino (MATE) est le joli cadeau du cultissime photographe à sa ville natale. Les premières salles lui sont entièrement consacrées, avec de grands tirages rassemblés selon des thématiques qui changent régulièrement. Alta Moda, l’époustouflante série de portraits réalisés à Cusco par Mario Testino sur le thème des costumes traditionnels des montagnes, se situe à l’étage d’un autre pavillon. Juste à côté, se trouve une petite salle dédiée à Lady Di, avec les portraits que le photographe a réalisés en 1997 pour Vanity Fair et la robe de Versace qu’elle portait pour ce numéro mythique. Le MATE présente également des expositions temporaires consacrées à de jeunes artistes multidisciplinaires.

 

Museo Mario Testino, Lima.
Museo Mario Testino, Lima. Stevens Frémont

MATE – Museo Mario Testino
Avenida Pedro de Osma 409,
Barranco.
Tél. +51 1 200 5400
www.mate.pe