Un Européen souhaitant découvrir l’empire du Milieu choisira sans doute la Cité Interdite ou la Grande Muraille. Mais pour une incursion balnéaire en Chine, The Good Life est parti à Sanya, « Hawaï de l’Orient » et a testé son Club Med local. Impressions.

Luxe, calme et cocotiers… à la sauce chinoise ! Sanya, ville du sud de la province insulaire de Hainan, est devenue un lieu qui attire Chinois aisés et simples retraités. Les uns comme les autres trouvent ici détente, soleil et embruns. C’est dans un resort de cette station balnéaire que je me suis rendu. Un hôtel fraîchement « clubmédisé », comprenez, mis aux normes du groupe, avec l’aide du cabinet d’architecture Hertrich & Adnet. Ce quatrième Club Med chinois, second en bord de mer, symbolise l’ambition du groupe, passé sous pavillon du chinois Fosun, de développer une offre de villégiature locale de bon standing. Il offre un parc de 12 hectares avec vue imprenable sur la mer de Chine, 384 chambres, un service tout compris et un lot d’animations pout chaque membre de la famille.

Club Med a ouvert à Sanya son quatrième resort en Chine, « Hawaï d’Orient » pour toute famille chinoise aisée.
Club Med a ouvert à Sanya son quatrième resort en Chine, « Hawaï d’Orient » pour toute famille chinoise aisée. Club Med

Pour un Européen comme moi, rien de bien nouveau. Du moins à première vue, car ici et là, je découvre quelques adaptations : des salles de mah-jong et de karaoké, un bar à nouilles ouvert en permanence, des cours de tai-chi…

Le cabinet d’architecture Hertrich & Adnet a contribué à la « clubmédisation » du resort.
Le cabinet d’architecture Hertrich & Adnet a contribué à la « clubmédisation » du resort. Club Med

La formule du club pour la famille est idéale pour la clientèle chinoise. Il n’est pas rare en effet qu’une réservation soit faite pour les parents, leur enfant, et… les grands-parents, qui passeront de préférence leur temps ensemble.

Mini reception du club enfants à la sauce chinoise.
Mini reception du club enfants à la sauce chinoise. Club Med

Certains accepteront cependant de laisser leur progéniture au club enfants, et se laisseront tenter par les divers sports et activités proposés, ou par un massage au spa. D’autres préfèreront s’attabler dans l’un des restaurants ou s’accouder à l’un des bars pour siroter un cocktail ou tester la bière, brassée sur place.

Les touristes chinois préfèrent s’attabler dans l’un des restaurants du resort plutôt que profiter de la plage. Ici, le Haitang Delice.
Les touristes chinois préfèrent s’attabler dans l’un des restaurants du resort plutôt que profiter de la plage. Ici, le Haitang Delice. Club Med

Peu gouteront cependant à la plage : à Sanya le culte de la peau blanche a encore de beaux jours. Et encore moins répondront à l’invite des GO et de leurs animations le soir venu. Les Chinois se couchent tôt pour profiter au mieux de la journée. Mais même en vacances, personne n’oublie son téléphone : via WeChat, l’application de messagerie locale, SMS, MMS, et messages audio s’envoient en nombre. Peut-être pour raconter ses vacances et, qui sait, créer l’envie…

Les touristes chinois aiment se coucher tôt. Ici, la déco soignée et élégante dans une chambre.
Les touristes chinois aiment se coucher tôt. Ici, la déco soignée et élégante dans une chambre. Club Med

www.clubmed.fr

The good concept store A découvrir dans le concept store