Découvrez l’univers d’Henry Moore exposé à MakersHouse #Art #Sculpture #HauteCouture

L’ex librairie Foyles de Londres, plus connue sous le nom de Makers House, est devenue, le temps d'une semaine, un épicentre créatif bouillonnant. Du 21 au 27 février, le public londonien a afflué sur le lieu pour découvrir la toute nouvelle collection Burberry, les ateliers d’artisanat contemporain, 40 sculptures d’Henry Moore, et pour tendre l’oreille à la musique live !

Ce n’est pas tous les jours qu’on peut pénétrer au sein de Makers House, découvrir ses jardins et son décor intérieur.

Fermée, cette ancienne librairie située au cœur de Londres, à Soho, a accueilli le 20 février dernier le défilé Burberry. Elle a été, en plus, exceptionnellement maintenue ouverte jusqu’au 27 février. Durant toute la semaine, la célèbre marque anglaise l’a, en effet, transformée en centre d’art éphémère ! On y était accueilli par les gigantesques sculptures contemporaines d’Henry Moore, 40 en tout, qui dialoguaient avec l’esprit Burberry. Les pièces étaient démocratiquement accessibles au public, mises en scène dans les différentes salles de cet espace majestueux. Christopher Bailey, Directeur Général et Directeur de la Création Burberry, a ainsi exploré l’œuvre d’Henry Moore, qu’il adore, pour créer des pièces sculpturales. Il a travaillé les proportions, les silhouettes, reproduisant formes, textures, dessins originaux de l’artiste, détails artisanaux. Démonstration dans ce dernier défilé et notamment à travers l’Edition Couture Limitée : 78 pièces, toutes uniques, réalisées par la marque Burberry.

Burberry - sculpture d'Henry Moore exposée à Makers House

La Henry Moore Foundation – qui fête son 40ème anniversaire – a ainsi accepté d’installer en ce lieu des œuvres majeures du sculpteur comme « Mother & Child », ou « Torso With Point », sublimes et sensuelles. Certaines s’épanouissaient dans les jardins – le sculpteur ayant une passion pour les arbres et la nature – et les autres, effet magique, furent présentées à l’intérieur de Makers House, offrant ainsi au visiteur un éclairage totalement différent.

Qu’avons-nous découvert d’autre lors de notre passage à Makers House ?

Bien sûr les ateliers de haute voltige sélectionnés en partenariat par Burberry & The New Craftsmen, mais aussi la revue Hole & Corner, la galerie super pointue Hepworth Wakefield et The Royal Academy. Des noms réputés pour leur sens du beau et du luxe, avec un goût prononcé (of course) pour l’artisanat britannique contemporain d’excellence qui flirte en lisière avec l’artistique. Occasion inespérée, donc, de découvrir le travail poétique et somptueux d’Alexander Devol, créateur du label Wooden & Woven. Installé au Nord-Est de l’Angleterre, Alexander sculpte le bois en virtuose quand il ne tisse pas de magnifiques étoffes. Ou celui de Rose de Borman, céramiste et peintre, qui guidera les visiteurs dans le dédale de ses imprimés aussi uniques qu’originaux. De son côté, la Royal Academy propose des conférences sur l’histoire vivante du dessin depuis la Renaissance et son rôle essentiel dans le cheminement artistique.

Anna Calvi en live au défilé Burberry
Anna Calvi en live au défilé Burberry

Enfin, des Lives Performances ont eu lieu, les défilés Burberry s’accompagnant toujours d’une musique jouée par des talents affirmés ou émergeants. S’est révélée notamment celle du jeune chanteur-compositeur Dan Owens, dont la voix chaude chamboule les charts actuellement et qui a dévoilé sous les voûtes de Makers House une partie de son album « Open Hands & Enemies », dont le fameux tube « Made to You ». Quant à Lewis Watson, il vient de sortir à 24 ans son album « Midnight ». Ouvrez les oreilles, et laissez-vous porter par le son pop-acoustique super puissant de Watson qui a si délicieusement rajeuni la très victorienne Makers House l’espace d’une semaine bouillonante…

Shop the Show !

Hypnotisés par cette nouvelle collection à l’accent Couture ? Profitez du #See Now Buy Now pour commander dès à présent les pièces du défilé sur le site de Burberry.

Thématiques associées