Surtout réputée pour la douceur de ses hivers et sa passion pour les courses automobiles, cette ville de Caroline du Nord, deuxième centre bancaire des Etats‑Unis, connaît l’une des plus fortes croissances démographiques et économiques des Etats-Unis. Voilà une bonne raison pour partir à la découverte d’une métropole à mi‑chemin entre New York et Miami.

Lundi, 18 heures. La salle de sport ­Reebok CrossFit du centre-ville de Charlotte se remplit ; c’est la sortie des bureaux. A l’accueil, Douglas Schwartz salue, tout sourire, les habitués. Comme la grande majorité des ­habitants de la ville, l’étudiant de 21 ans n’est originaire ni de Charlotte ni de la région : il a quitté son île natale de Long Island (New York) pour poursuivre ses études à l’université de ­Caroline du Nord. Ces dix dernières années, la population de l’agglomération urbaine de Charlotte a augmenté de 26 % pour atteindre les 2,5 millions d’habitants, dont près de 810 000 à Charlotte même, centre administratif du comté de Mecklenburg et 18e plus grande ville des Etats-Unis en population.

L’une des poussées démographiques les plus rapides de la région du Sud-Est, plus forte encore que celles d’Atlanta et de Dallas. « Charlotte est l’une des plus grosses villes du nord du Sud-Est américain », précise Don ­Kilinski, du cabinet de chasse DHR International, qui a quitté sans états d’âme les hivers rigoureux du New Jersey pour venir s’installer à Charlotte il y a deux ans. Le thermomètre y oscille entre 5 et 10 °C de novembre à mars et ne dépasse pas les 28 °C au cœur de l’été.

Un climat agréable, des plages et des montagnes à seulement trois heures de route et un marché du travail ­ultradynamique : Charlotte se révèle hyper­attractive pour les jeunes diplômés américains en quête d’équilibre entre activité professionnelle et vie personnelle. La moitié de la population de la ville a ­aujourd’hui moins de 35 ans, et 43 % des nouveaux venus ont suivi des études supérieures. « Les talents sont nombreux et très concentrés géographiquement », relève encore Don ­Kilinski, pour qui Charlotte est l’endroit idéal pour démarrer une carrière professionnelle.

Une ville du Sud active, aux accents de métropole américaine du Nord.
Une ville du Sud active, aux accents de métropole américaine du Nord. Stéphanie de Rougé

The good concept store A découvrir dans le concept store