Business global, scène d’art contemporain, spots de shopping en perpétuel renouvellement, vie nocturne, jeunesse débridée, Shanghai explose tous les compteurs. Une escale aux accents bohème dans un hôtel qui ne ressemble à rien de ce qu’on connaît en Europe. Le concept ? Fin de chantier…

Derrière un mur, un escalier, un deuxième, un troisième encore… Tous mènent à une terrasse qui, dès les beaux jours, s’anime d’un bar avec vue sur la skyline de Pudong, électrique et racoleuse. Dans les chambres, on retrouve les standards du ­boutique-hôtel, quelque peu bousculés par une salle de bains entièrement vitrée qui peut se trouver au centre de l’espace.

Au bout de la chambre, une salle de bains entièrement vitrée.
Au bout de la chambre, une salle de bains entièrement vitrée. DR

La conception du restaurant, Table n°1 (@TableNo1), est un peu plus radicale : des grandes tables d’hôtes en bois brut, à partager avec une faune plutôt branchée de Shanghaïens et d’expats qu’on imagine rompus aux vernissages de Red Town, de la rue Moganshan ou du Rockbund Art Museum, où s’écrit la culture arty-urbaine de Shanghai.

Au restaurant, à côté de grandes tablées de dix, quelques tables plus intimes.
Au restaurant, à côté de grandes tablées de dix, quelques tables plus intimes. DR

Dans l’assiette, la carte du chef Christopher Pitts est slow food : produits frais et locaux, et habiles mélanges qui évitent l’écueil d’une cuisine fusion, fade et insipide. Slow ? Curieux parti pris, dans une ville dont la valeur suprême semble être la vitesse.

The Waterhouse at South Bund
1-3 Maojiayan Road.
Tél. +86 21 6080 2988.
www.waterhouseshanghai.com

The good concept store A découvrir dans le concept store