Greygouar
The Good Interviews

La Chine numérique 2/4 : rencontre avec Thibault Villet, CEO de Mei.com

Après avoir été Vice-président de L'Oréal China et Japan, Thibault Villet fonde en 2009 Mei.com - dit aussi Glamour Sales China - l'un des leaders de la vente en ligne dans la mode et le luxe. L'ambitieux CEO, qui maîtrise quatre langues : le français, le chinois, l'allemand et l'anglais, nous partage sa vision d'avenir de son entreprise et du marché chinois.

TGL : Vous vous êtes diversifié dans la cosmétique, le parfum et le lifestyle. Comptez-vous aller plus loin ?

T. V. : Non. L’essentiel de notre croissance viendra de la montée en gamme de la mode et du luxe grâce à des éditions limitées, à une collaboration étroite avec les marques prestigieuses et à la promotion des designers chinois.

TGL : En 2015, vous avez vendu la majorité des parts de Mei.com à Alibaba. Dans quel but ?
T. V. : Ce partenariat est une formidable opportunité. Il nous a procuré de l’argent pour accélérer nos investissements ainsi qu’une expertise unique dans les technologies de l’information : un tiers de nos 55 développeurs ont ainsi été recrutés chez Alibaba. La boutique Mei.com est désormais présente sur la plate-forme Tmall (60 M de clients) et nos produits sont sur Taobao (330 M). Enfin, Alibaba offre des capacités fantastiques en big data pour réaliser le mapping de nos clients et pour faire baisser le coût d’acquisition des nouveaux membres. Notre budget marketing peut ainsi être consacré à l’amélioration de la qualité de l’expérience client.

TGL : En tant que mentor pour l’incubateur Chinaccelerator, pouvez-vous nous expliquer son fonctionnement ?

T. V. : Créé par des étrangers, Chinaccelerator propose à des créateurs d’entreprise du monde entier de venir trois mois à Shanghai et de bénéficier d’un accompagnement intellectuel et financier pour développer un projet en phase initiale. Ce programme a peut-être inspiré la mairie de Shanghai, qui a débloqué 70 M € pour aider les start-up…