Il serait difficile de scanner la scène design chinoise, somme toute assez restreinte, mais souvent conjuguée sur le mode collectif, en n’appliquant que le seul prisme de chineseness (« sinité », en français), tant la dimension melting-pot international est présente, contre toute attente. Un vrai signe de contemporanéité...

Stellar Works

Stellar Works, dont la direction de création est assurée par Neri & Hu, a été cofondée par les Japonais Yuichiro Hori et Daisuke Hironaka, et le Français Jean-Francois Balthazard. Président de l’entreprise familiale vosgienne Laval, bien connue des architectes d’intérieur pour sa fabrication impeccable, ce dernier a eu le fl air d’ouvrir à Shanghai, en 2007, une fi liale en joint-venture avec Yuichiro Hori, dont Stellar Works est, en quelque sorte, le prolongement design. Présente à l’international depuis 2011, la marque cible naturellement le marché du contract (hôtels et restaurants en tête), sans lequel aucun éditeur ne peut réellement survivre, mais également une clientèle locale cultivée de plus en plus en quête de beau made in China.

Chaise « Piano », de Stellar Works.
Chaise « Piano », de Stellar Works. DR

Au côté des pièces dessinées par Neri & Hu qui rendent un hommage décomplexé aux icônes du style Ming, le catalogue de Stellar Works scanne habilement le marché et propose des rééditions de meubles modernistes danois culte des années 50, notamment les chaises Antler et Piano, de Vilhelm Wohlert (l’architecte à qui l’on doit le musée Louisiana, près de Copenhague), tout comme des créations contemporaines signées Space CPH, OEO ou Yabu Pushelberg. Dévoilée au printemps dernier à Milan, la collection mi-craft, mi-industrielle Valet, de David Rockwell, dédiée aux petits espaces et au nomadisme est une réussite. A noter : un premier showroom français est annoncé.

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store