Les chefs-d’œuvre les plus discrets sont souvent les plus émouvants. Découvrez la playlist « classic » de The Good Life, à écouter (aussi) sans modération...

Miroirs. Œuvres de Liszt et Dutilleux by Jonas Vitaud

Miroirs. Œuvres de Liszt et Dutilleux, Jonas Vitaud, No Mad Music.
Miroirs. Œuvres de Liszt et Dutilleux, Jonas Vitaud, No Mad Music. DR

Étrange idée que d’associer ces deux compositeurs, pourrait-on penser. Pourtant, le programme est parfaitement cohérent, construit autour des œuvres de deux musiciens dont la carrière fut longue et dont le style a connu une évolution constante. Pour Jonas Vitaud, ce sont des musiciens de la synthèse, qui ont assimilé nombre de courants dans leur propre langage. De Franz Liszt, le pianiste a choisi des œuvres plutôt sombres, comme ce Nuages gris, qui préfigure la musique du XXe siècle. Aux côtés des trois préludes, il joue la sonate d’Henri Dutilleux, l’un des chefs‑d’œuvre absolus du compositeur.

Un album No Mad Music, disponible sur Amazon  et en écoute gratuite sur Deezer.

Un petit avant goût ?

English Delight by Adrien La Marca (alto) et Thomas Hoppe (piano)

English Delight, Adrien La Marca (alto) et Thomas Hoppe (piano), La Dolce Volta.
English Delight, Adrien La Marca (alto) et Thomas Hoppe (piano), La Dolce Volta. DR

Exception faite du Lachrymae de Benjamin Britten, le jeune altiste Adrien La Marca a choisi, pour son premier disque, un répertoire anglais très peu connu en France. Il nous révèle, notamment, la sonate d’une compositrice anglaise majeure de la première moitié du XXe siècle, Rebecca Clarke. Un disque à l’atmosphère magique, qui se termine de manière émouvante avec un arrangement de Music for a While, d’Henry Purcell.

Un album La Dolce Volta, disponible sur leur site internet où en écoute gratuite sur Spotify

Un avant goût ici :

 

Berg, Webern, Schönberg : Chamber Music
Brahms : String Quartets & Piano Quintet by Belcea Quartet

Berg, Webern, Schönberg : Chamber Music, Quatuor Belcea, avec Nicolas Bône (alto) et António Meneses (violoncelle) & Brahms : String Quartets & Piano Quintet, Quatuor Belcea et Till Fellner, Alpha Classics.
Berg, Webern, Schönberg : Chamber Music, Quatuor Belcea, avec Nicolas Bône (alto) et António Meneses (violoncelle) & Brahms : String Quartets & Piano Quintet, Quatuor Belcea et Till Fellner, Alpha Classics.

C’est l’un des quatuors majeurs de notre époque. Les deux dernières parutions des Belcea nous rappellent opportunément l’admiration de Schönberg pour la musique de Brahms, dont les quatuors ne figurent pas parmi les plus écoutés – alors que ce sont des œuvres exceptionnelles. Peut-être tétanisé par ceux de Beethoven, Brahms n’a d’ailleurs publié ses trois quatuors qu’après l’écriture d’une vingtaine de projets avortés… Le Quatuor Belcea nous propose, en outre, une version de haute tenue du quintette avec piano aux côtés du pianiste Till Fellner, dont le jeu intègre est exempt de tout sentimentalisme. Le disque consacré aux trois hérauts de la nouvelle école de Vienne, Berg, Webern et Schönberg, est tout aussi essentiel, et l’écoute de La Nuit transfigurée donne le frisson, comme toujours… Surtout lorsqu’elle est interprétée par des instrumentistes à cordes de cette envergure.

Deux albums Alpha Classics, disponibles sur Amazon ou en écoute gratuite sur Deezer.

Le quatuor sur la scène du mythique Carnegie Hall de New York :

 

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store