Ergonomique et stylée, la poussette norvégienne Xplory fait le buzz sur la toile et les réseaux sociaux. Décryptage.

Avec près de 1 millier de photos postées sur Instagram accompagnées du hashtag « # », sans compter les commentaires dithyrambiques qui pleuvent sur Internet, l’Xplory est au centre d’un buzz numérique épatant. Une poussette qui devient un must‐have chez les branchés ? C’est bien possible ! D’ailleurs, le phénomène peut se vérifier dans la rue, où il n’est pas rare de croiser blogueurs, créas et autres leaders d’opinion au volant de ce bolide qui vient de s’offrir de nouvelles roues à double jante afin de parfaire son style et sa maniabilité. Un succès qui ferait presque des envieux dans le secteur de l’automobile, étant donné l’intérêt de la clientèle masculine citadine pour Xplory, nom qui sonne comme celui d’un concept-car. Soirs et week-ends, les papas se délectent notamment du nouveau coloris « gris mélangé » du landau et de son sac à langer assorti, qu’ils pourraient presque emporter en bandoulière au bureau, avec une paire de sneakers et un manteau bleu marine. Mais ce qui fait vraiment la différence auprès des utilisateurs qui s’expriment sur le web, c’est l’innovation technique apportée par le studio de design de la marque norvégienne Stokke, qui a lancé le produit en 2003. Un châssis réglable en hauteur permet de retourner le siège de la poussette pour garder l’enfant face à soi en promenade, mais aussi de le hisser rapidement jusqu’à hauteur d’adulte. Un luxe pour les papas pressés, ravis de profiter d’un moment de complicité supplémentaire avec leur progéniture. Et, selon Stokke, la proximité ainsi créée est encore plus bénéfique à l’enfant : « Il peut lire ainsi plus facilement les expressions de notre visage, et si nous sommes détendus et en confiance, il le sera aussi », affirme Hilde Angelfoss, la directrice du studio de design, qui précise également que « le plus important à apporter à son enfant, en plus de la nourriture, du sommeil et de la sécurité, c’est le contact visuel ».

Stokke-Xplory-Grey-Melange-New-Wheels-160505-01-V

Ergonomie…et facteur identitaire

Des propos appuyés par la psychologue norvégienne Suzanne Zeedyk : « On apprend à découvrir le monde dans les yeux des parents, c’est une étape importante de notre développement », confirme‐t‐elle. En jeu : les neurones miroirs, à l’origine de l’empathie et du langage, et l’ocytocine, hormone de l’attachement. Rien que ça ! Style, ergonomie, développement, facteur identitaire : autant d’atouts qui ont propulsé la poussette Xplory en tête des ventes de la marque Stokke, aux côtés de la chaise Tripp Trapp qui avait été conçue dans les années 70 par le designer Peter Opsvik. Avec son assise et son repose-pieds réglables en hauteur et en profondeur, la Tripp Trapp permet à l’enfant de s’asseoir confortablement à la table des grands, afin de profiter des différents rituels et moments familiaux, et ce, dès son plus jeune âge jusqu’à son adolescence. A découvrir sur le site de Stokke, qui regorge de tutoriels et d’autres conseils avisés pour parents connectés… avec leurs enfants !

En savoir plus...

Poussettes, chaises hautes, sièges auto, porte-bébés ou encore ameublement… Stokke innove dans tous les domaines. Des produits design et soucieux du développement de nos chers enfants. Que demander de plus ? Découvrez l’univers lifestyle de Stokke ici

Thématiques associées