Wikimedia
Economie 2.0

Les demandes de « visas tech » explosent au Royaume-Uni depuis le Brexit

Mis en place il y a deux ans, le Tier 1 Exceptional Talent Visa for Digital Technology, facilitant l’entrée au Royaume Uni pour les as de la tech connaît un succès inédit depuis le référendum du Brexit.

Dix fois plus de demandes en un an ! Depuis avril, Tech City UK, l’organisation gouvernementale en charge du Tier 1 Exceptional Talent Visa for Digital Technology a vu passer sur son bureau quelques 200 formulaires.

Ce visa, créé en 2014, a pour objectif d’attirer des professionnels qualifiés dans le domaine de la technologie, mais il ne connaissait jusqu’ici que très peu de succès.

Fin 2015, les autorités ont pourtant assoupli les conditions d’obtention de celui-ci, en autorisant les individus à postuler, en plus des entreprises. Le nombre de visas délivrés est limité à 200 par an… Un chiffre qui n’a encore jamais été atteint mais qui, selon les prévisions de Tech City UK, le sera dès avril 2017.

Une limite qui pourrait être augmentée

Si l’on en croit Gerard Grech, CEO de Tech City UK pour le Telegraph : « ces résultats sont encourageants et nous discutons avec le gouvernement, qui sait que les spécialistes de la tech sont une denrée rare ».

Pour le moment réservé aux ressortissants hors-UE, ce « visa techno » pourrait être étendu aux européens, si les mesures drastiques promises par les défenseurs du Brexit étaient mises en place…