Álvaro Ibáñez

WhatsApp et la vie privée, une histoire qui touche à sa fin

Jan Koum, le fondateur de l’appli de messagerie WhatsApp, a annoncé hier soir que des changements allaient survenir dans les conditions d’utilisation de ce ténor du secteur et selon lui, c’est Facebook qui en est à l’origine… Un virage inattendu qui touche le respect de la vie privée de ses utilisateurs.

C’est indéniablement une étape majeur pour un service qui se vantait d’être irréprochable en ce qui concerne le respect de la vie privée de ses utilisateurs. Racheté par Facebook en octobre 2014 pour la coquette somme de 22 milliards de dollars, WhatsApp a longtemps conservé intactes ses conditions d’utilisation garantissant un certain respect de la confidentialité des communications. Durant deux ans, ses utilisateurs ont pu continuer d’utiliser cette application gratuitement et sans bannières publicitaires. En janvier dernier, WhatsApp avait même lancé le système des messages cryptés, garantissant une parfaite intimité.

Aujourd’hui, changement de décor. WhatsApp vient d’annoncer qu’il commencerait à partager certaines des données utilisateurs avec « la famille Facebook », à des fins essentiellement publicitaires. « Facebook peut offrir de meilleures suggestions d’amis, proposer des publicités qui conviennent mieux à l’utilisateur. Par exemple, vous pourriez commencer à voir des inserts pub d’une entreprise avec laquelle vous avez déjà travaillé, plutôt que celles dont vous n’avez jamais entendu parlé », justifient les responsables de l’application sur leur blog.

WhatsApp compte également partager ses données avec d’autres membres de la famille Facebook. Ne pas s’étonner, donc, si des suggestions autour du service de réalité virtuelle Oculus Rift ou d’Instagram apparaissent sur votre smartphone.

La réforme ne s’arrête pas là, puisque WhatsApp prévoit également de communiquer le numéro de téléphone de ses utilisateurs à Facebook, afin de combler les trous, pour ceux qui avaient jusqu’ici évité cette étape.

Bonne nouvelle, le service de messagerie permet toutefois de ne pas accepter tous les paramètres de cette mise à jour… pour une durée de 30 jours. Tout est expliqué Tout est expliqué ici..

Thématiques associées