Uber China va fusionner avec Didi, son concurrent local, qui écrase le marché. Une opération à 35 milliards de dollars qui va permettre à la société californienne de limiter les dégâts et rester en Chine.

Le leader du service de chauffeurs privés en Chine, Didi, est valorisé à 28 milliards de dollars. Après avoir investi 100 millions $ dans le plus gros concurrent d’ Uber aux Etats-Unis, Lyft, et signé des accords avec Ola en Inde, Didi a finalement réussi à faire capituler la branche chinoise du géant californien.

Uber n’a pas le choix

En effet, selon Bloomberg, Uber China, qui n’est valorisé qu’à 7 milliards $ a donné son accord pour une fusion, et récupérer 20 % des parts de la future société. Logique, car pour le leader mondial du VTC, la Chine est un marché très compliqué. Dans sa guerre des prix avec Didi, les Californiens ont perdu beaucoup d’argent, et la filiale chinoise n’était pas rentable. La solution pour stopper l’hémorragie tout en restant implanté en Chine était donc de s’allier avec le concurrent le plus féroce…

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store