Le constructeur européen a livré hier ses chiffres de juin. Le mois dernier, le carnet de commande s'est enrichi de 27 A320 et 64 appareils ont été livrés. Depuis le début de l’année, Airbus a enregistré 183 commandes, ce qui reste loin de ses objectifs…

En début d’année, Airbus s’est fixé pour objectif d’atteindre les 650 commandes en 2016. Les chiffres annoncés hier (183 appareils seulement au premier semestre) sont loin d’être satisfaisants. Surtout lorsqu’ils sont mis en concurrence avec ceux du rival américain Boeing qui affiche, lui, 276 commandes. Parmi les raisons de cette déception, figurent 44 rétractations qui viennent noircir le tableau d’un début d’année déjà morose.

Il reste cependant des motifs d’espoir. Avec 298 livraisons au 30 juin 2016, Airbus colle encore aux talons de Boeing, qui a livré 301 avions sur la même période. L’année dernière, le constructeur européen avait établi un record en livrant 635 appareils, il a déjà réalisé presque la moitié de ce score. Il capitalise aussi sur un nombre très élevé de commandes sur les derniers exercices, plus de mille l’an dernier, qui permettent de garder des chiffres de livraison corrects. Cependant, avec un carnet de commandes qui peine à se remplir, la dynamique pourrait s’essouffler plus vite que prévu…

VIDEO : visite du site de Marignane d'Airbus Helicopters

Thématiques associées