Hanergy
Economie 2.0

Hanergy, quel avenir pour la voiture chinoise à énergie solaire ?

La compagnie chinoise Hanergy a présenté ce week-end quatre modèles de véhicules propulsés à l’énergie solaire avec l’ambition de les produire en série. Une première, mais avec une idée précise en tête…

A Pekin samedi, Li Hejun, président du groupe Hanergy spécialisé dans les panneaux solaires, a conduit sur scène l’un des quatre prototypes de voitures à énergie solaire de la firme chinoise. Il a assuré que « des voitures qui utilisent le solaire peuvent déjà être commercialisées ». Sans s’avancer sur le prix ou une éventuelle date de fabrication, Li Hejun a promis « une voiture abordable pour toutes les familles ».

Les concept-cars présentés par Li Hejun : une sportive, une berline, une compact et une familiale.
Les concept-cars présentés par Li Hejun : une sportive, une berline, une compact et une familiale. @EnergyCyprus

Derrière ce discours de façade, les limites techniques des véhicules ne rendent pas optimiste concernant une future production en série… Avec une autonomie de seulement 80 kilomètres (sans précision de vitesse moyenne…) pour six heures d’exposition aux rayons du soleil, la clientèle pour ce type de véhicules ne risque pas de se bousculer. Cependant, il ne faudrait pas enterrer ce projet tout juste présenté, et il s’agit sans doute d’une première étape avant une amélioration des performances. Hanergy pourrait même avoir l’ambition de se positionner comme précurseur sur un marché prometteur, en espérant qu’un grand groupe technologique mondial mette la main sur ses brevets et lui achète ses panneaux solaires en exclusivité.

Sinon, comment expliquer « le très gros investissement consenti dans cette nouvelle technologie, le thin-film, qui permet d’optimiser la taille et l’épaisseur des panneaux solaires » ? Il vaudrait mieux que Li Hejun ne se trompe pas cette fois-ci… Car l’ex-homme le plus riche de Chine n’a plus le droit à l’erreur après de nombreux échecs entrepreneuriaux.

Thématiques associées