Dernier-né du constructeur marseillais, le Med 48 édition CJV est une vedette open sportive contemporaine. Il vient concrétiser la volonté d’Alexandre-Jacques Vernazza, jeune patron de Med Yacht, de s’imposer dans le yachting haut de gamme.

Panacher business et passion, énergie créatrice et projet industriel… Beaucoup sont appelés et peu sont élus. Parmi les quelques lauréats figurant sur cette short list, on pourrait inscrire Alexandre-Jacques Vernazza. Depuis 2013, il a repris la présidence de Mediaco, un important acteur européen de matériel de levage – comptant 1 500 salariés et 60 agences – créé par son père en 1973. Ce trentenaire est aussi le concepteur du Med 48, une vedette open de 15 mètres à la silhouette contemporaine. Associer activité BTP et plaisance haut de gamme, un bien curieux mariage d’amour et de raison… « J’ai décidé de me lancer dans le yachting par passion pour la plaisance, une passion partagée avec mon père, Christian-Jacques Vernazza. »

Monténégro, le nouvel eden du yachting de luxe

Première étape en 2007, avec la création de Mediaco Yachts, à Marseille, une filiale spécialisée dans la vente, les services et la location de bateaux à moteur. Soit un an avant que l’ouragan Lehman Brothers ravage le secteur du nautisme. En 2009, la délocalisation de l’entreprise à Saint-Tropez – au contact direct avec une clientèle plutôt préservée des affres de la crise – permet un relais de croissance inespéré. Mediaco Yachts distribue de belles marques – Al Dhaen Craft, Sea Water – et développe sa flotte de location ainsi que son parc de bateaux en hivernage. En parallèle, père et fils veulent concrétiser un projet qui leur tient à cœur : créer leur propre marque, concevoir un bateau à leur idée. « On pensait qu’il y avait quelque chose à faire de différent », souligne Alexandre-Jacques Vernazza. En 2010, Med Yacht est créée, et en 2011, le premier bateau est présenté au salon nautique de Cannes. Parfaitement dans la tendance du yachting sportif chic du moment, le Med 45 séduit assez vite avec son design épuré. Public et presse spécialisée saluent le coup de crayon vif et nerveux de la silhouette, ainsi que les aménagements confortables de ce lounge des mers.

Alexandre-Vincent Vernazza, le patron de Med Yacht, marie business et passion avec panache.
Alexandre-Vincent Vernazza, le patron de Med Yacht, marie business et passion avec panache. DR

Coup de fouet stylistique
A bord, la circulation entre le salon arrière, le grand pont avant, avec solarium, les deux cabines doubles, avec leur salle d’eau, et le carré avec cuisine est parfaitement fluide. La panacée pour de petites croisières ! Signée par l’architecte marseillais Gilles Vaton, la carène au V très affûté fait merveille. Inspirée des bateaux de travail type pilotine, elle assure au Med 45 un comportement marin sans faille. Construit à Bahreïn, chez Al Dhaen Craft, le Med 45 connaît un certain succès : dix exemplaires sont vendus. Un nombre honorable dans ce créneau de la vedette open de 15 mètres pour lequel la concurrence est féroce et très créative.

Nos 8 trawlers préférés

Pour booster Med Yacht, Alexandre-Jacques Vernazza revoit le concept en 2013. Et le processus de fabrication. Pour le nouveau bateau, il conserve l’esprit général moderne, élégant, tout en renforçant l’habitabilité, le niveau de confort à bord, la qualité des prestations, de l’équipement et des finitions. Plus large et plus long, le plan de pont intègre un garage à annexe de 2,3 mètres. Un nouveau pare-brise, coiffé d’un hard-top avec bimini électrique, offre une protection optimale. Les aménagements intérieurs bénéficient d’un coup de fouet stylistique, avec un large éventail de teintes proposées pour les cuirs, les vaigrages et les boiseries. De série ! Propulsé par une motorisation de 2 x 600 chevaux IPS 800 Volvo, l’ensemble devrait atteindre les 40 nœuds,  alors que le modèle précédent se limitait à 33 nœuds, avec un 2 x 435 chevaux IPS 600. Commercialisé à partir de 600 000 euros HT, le nouveau Med 48 s’appelle édition CJV, les initiales de Christian-Jacques Vernazza. Un hommage du fils à son père, disparu en 2013. « C’est un projet commun, qu’on a réalisé ensemble, par passion, mais pas seulement… Med Yacht, c’est un vrai business. Avec un projet industriel. » Dans ce sens, les bateaux sont construits en Pologne, au chantier Galeon. Avoir « relocalisé » en Europe présente beaucoup d’avantages, dont un meilleur suivi et des distances raccourcies. « Chez Galeon, on gagne énormément en qualité de finitions. » Pour vanter les mérites de son dernier bébé, le président du puissant groupe Mediaco sait se faire le meilleur vendeur du jeune chantier Med Yacht. « C’est un bateau magnifique. Plus abouti, mieux pensé que ceux de la concurrence. On est dans une autre dimension… » Avec déjà quatre exemplaires vendus sur plans, qui devraient être livrés durant la saison estivale, l’édition CJV semble promise à un bel avenir. Rendez-vous donc en septembre, à Cannes ou à Monaco.

Caractéristiques du Med 48 édition CJV

Dimensions : 14,99 x 4,45 m.
Carburant : 1 900 l.
Tirant d’eau : 1,1 m.
Cabines : 2.
Couchage : 6.
Vitesse de pointe : 40 nœuds.
Motorisation : IPS Volvo 600 (2 x 435 ch), IPS Volvo 800 (2 x 600 ch), IPS Volvo 950 (2 x 725 ch).
Prix : à partir de 600 000 € HT.

Thématiques associées