Wikimedia
Intelligence artificielle

DoNotPay : le « chat-bot » qui fait sauter les PV de stationnement

Un étudiant de Stanford de 19 ans, exaspéré par le nombre d’amendes reçues pendant ses séjours à Londres a mis au point un robot avocat en ligne qui conteste les PV de stationnement en quelques étapes… Et gratuitement !

Londonien étudiant à Stanford, Joshua Browder a reçu plus de 30 « parking tickets » pendant son dernier séjour dans sa ville d’origine. Il a alors décidé de créer un avocat en ligne, en utilisant un « chat-bot » (ces logiciels capables d’établir un dialogue en ligne). DoNotPay permet, en répondant à quelques questions basiques sur les circonstances, de vérifier si l’on peut contester une amende. Testé d’abord à Londres, Joshua Browder l’a ensuite appliqué à New York et compte bien étendre son service dans d’autres villes, notamment à Seattle ou en Australie. Bien entendu, cela ne marche pas à tous les coups, mais sur les 250 000 PV contestés depuis le lancement du site, 160 000 ont abouti à un succès pour le robot, soit 64 % de réussite.

Joshua Browder ne compte pas faire payer son service

Ces chiffres impressionnants ont poussé Browder à mettre son robot au service d’autres « clients ». Il a ainsi créé un outil pour demander une compensation si votre avion décolle avec un retard trop important et un autre qui permet aux séropositifs de vérifier si leurs droits ont été respectés lorsqu’ils en doutent. Militant et utile, le « Robin des Bois du web », comme le surnomme la BBC, n’est pas près de s’arrêter. DoNotPay bientôt disponible à Paris ? Certains en rêvent…

Diaporama : DoNotPay, contester un PV en quelques étapes