Wikimedia

L'économie du Groenland boostée par le réchauffement climatique

Avec la fonte des glaces qui s'accélère chaque année, le Groenland est l’un des pays les plus touchés par le réchauffement climatique. Mais loin de se tracasser, les 56 000 habitants de ce pays grand comme trois fois la France se débrouillent pour tirer profit de la plus grande catastrophe climatique de l’ère moderne. Entre pêche miraculeuse et énergies nouvelles.

Situé à une cinquantaine de kilomètres de Nuuk, la capitale du Groenland, le barrage hydroélectrique du Buksefjord ne s’est jamais aussi bien porté. Il tourne à plein régime, alimenté en continu par des eaux de plus en plus abondantes. Déjà essentiel à la vie de ce morceau (très autonome) de Danemark dans l’océan Arctique,il permet aussi d’envisager un avenir économique tourné vers l’exportation d’énergie verte.

Mieux, la fonte des glaciers permet d’accéder plus facilement à des sites qui regorgent de pétrole et de gaz et dont l’exploitation était jusque là impossible ou trop coûteuse. L’extraction des terres rares, dont le Groenland est une des principales réserves mondiales, sera facilitée. Un argument fort pour négocier avec les Chinois et Américains, principaux clients de ces matières premières. Pour ne rien gâcher, plusieurs minéraux découverts sous la glace pourraient servir d’engrais dans certains pays tropicaux.

La source de revenus traditionnelle du Groenland, la pêche, ne s’est, elle non plus, jamais mieux porté. C’est en tout cas ce qu’a récemment déclaré Henrik Leth, président de Polar Seafood, au Times of India : « Malheureusement, je ne peux pas me plaindre du réchauffement climatique… Pour le Groenland c’est une bonne chose. » Pour ses finances aussi… Entre 2014 et 2015, son chiffre d’affaires a augmenté de 14 millions d’euros. Il peut remercier les nouveaux courants chauds qui ont amené morues et  crevettes dans des zones de l’Atlantique autrefois désertes.  Ce réchauffement profite aussi aux agriculteurs de l’île qui découvrent de nouvelles terres arables et de nouvelles cultures une fois l’épaisse couche de glace disparue.

Un cercle « vertueux » permis par un réchauffement deux fois supérieur aux attentes des climatologues. Le Groenland profite de la montée des eaux pour faciliter le transport de marchandises, attirer les touristes, devenir une nouvelle puissance nordique et prendre du poids dans les négociations pour son indépendance…

The good concept store A découvrir dans le concept store