Google s'apprête à faire un pas de plus dans l'intelligence artificielle. Hier, lors du Moogfest, un festival arty-tech de Caroline du Nord, Douglas Eck a annoncé le lancement de Magenta, le nouveau programme du géant californien. Son but ? Créer une intelligence artificielle capable de générer des œuvres d'art.

Google va lancer le 1er juin prochain son nouveau programme de recherche qui repousse encore une fois les limites de l’imagination. Le projet Magenta – c’est son nom – se verra attribuer une dizaine de chercheurs qui tenteront de créer une intelligence artificielle capable de « ressentir » une sensibilité artistique. Pas simplement reproduire une œuvre d’art, mais la générer entièrement. A terme, ce robot composé de lignes de codes sera capable de produire un morceau de musique ou un dessin original.

Cependant, rien ne dit que les ingénieurs de Google parviendront à un résultat satisfaisant. Le programme Magenta est avant tout une expérimentation pour savoir si, oui ou non, une intelligence artificielle peut s’exprimer par l’art. Pour ce faire, il faut que Magenta puisse s’inspirer de son environnement, et c’est là son principal défi. La première étape donc, sera donc de « nourrir » le réseau de neurones artificiel. Cela commencera a priori par de la musique, en lui faisant écouter des millions de morceaux. A terme, à la manière d’un humain, il pourrait s’en inspirer pour composer lui-même des morceaux originaux.

Le premier morceau composé par l'intelligence artificielle de Google, présenté au Moogfest hier.

Si Google va consacrer du temps et de l’argent à Magenta, c’est parce que les chercheurs californiens ne partent pas de zéro. Il y a un peu moins d’un an, Google révélait les « rêves » de son IA. Le projet Google Deep Dream consistait à faire ingérer au robot des milliers de photos d’objets. Les ingénieurs de la firme de Mountain View analysaient ensuite les « pensées » générées par leur joujou et découvraient des images psychédéliques aux allures de kaléidoscopes.

L’interprétation de différents objets par l’intelligence artificielle de Google
L’interprétation de différents objets par l’intelligence artificielle de Google Michael Tyka / Google

Si l’intelligence artificielle de Google est capable de rêver, pourquoi ne pourrait-elle pas composer un album, peindre un tableau ou sculpter une œuvre en trois dimensions  ?

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store