Angelo DeSantis from Berkeley

Apple victime de sa dépendance à l’iPhone ?

L’annonce de résultats trimestriels en demi-teinte a provoqué une chute de 8 % de l’action Apple. Une chute attendue liée aux ventes de produits hardware.

Les analystes l’avaient laissé entendre en début de semaine, Apple l’a confirmé lors de l’annonce de ses résultats trimestriels. Les produits hardware ont rapporté 8 milliards de dollars de moins au Q1 2016 avec des ventes d’iPhone en chute de 18 %. Il faut dire que l’année 2015 avait été particulièrement faste pour Apple, dont les ventes avaient atteint des sommets, engendrant des revenus à hauteur de 58 milliards de dollars, contre 50,6 milliards cette année.

 

Ming-Chi Kuo de KGI Security est devenu l’analyste de référence concernant Apple. Dès lundi, il a prédit la perte de souffle de la firme de Cupertino. Il l’explique principalement par le manque d’innovation entre les iPhone 6S et 7. Même si la sortie de ce dernier devrait avoir lieu à l’automne, un certain nombre de fuites permettent d’établir qu’il ne marquera pas une révolution technologique, ce qui devrait influer sur le taux de renouvellement du produit phare d’Apple. En revanche, Ming-Chi Kuo soutient que 2017 pourrait marquer le grand retour de l’iPhone grâce à un design tout en verre et un écran AMOLED de qualité supérieure, qui le différencierait clairement de ses concurrents.

Si les analystes planchaient sur 52 milliards de revenus, le bilan n’est pas si sombre pour Apple : sa rentabilité reste bonne, les ventes de hardware en Inde ont progressé de plus de 60 % et les services en ligne décollent, avec un augmentation de 20 % pour le trio Apple Music, Apple Store et iCloud. Le choc tient davantage au fait qu’il demeure essentiel pour les poids lourds du high-tech de conserver une croissance constante.

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store