Les compagnies low cost ou monothématiques ont su, en à peine vingt ans, renouveler tout le paysage aérien et bousculer les habitudes, même celles des frequent flyers.

Vueling

Vueling, la compagnie low cost espagnole.
Vueling, la compagnie low cost espagnole. DR

La compagnie low cost espagnole, filiale du groupe IAG, qui rassemble British Airways, Iberia et Aer Lingus, a franchi un nouveau cap en 2015. L’an passé, son trafic a augmenté de 15 % avec 24 798 228 passagers sur 172 571 vols. Si l’Espagne demeure le premier marché de la compagnie (33 % du trafic intérieur), Vueling renforce son positionnement international, notamment en France, à Orly, où elle est déjà 3e opérateur, et à Roissy, où deux Airbus A320 de 180 places desservent 15 destinations, dont Copenhague, Londres‑Gatwick, Naples, Prague, Venise ou Vienne. Au total, cet été, d’avril à octobre, 4,7 millions de sièges seront mis en vente. Vueling serait‑elle en train de voler vers un nouveau record pour 2016 ?

EasyJet

Easyjet a célébré en novembre dernier, son 20ème anniversaire.
Easyjet a célébré en novembre dernier, son 20ème anniversaire. DR

La compagnie, qui a célébré en novembre dernier son 20e anniversaire et a lancé en même temps un nouveau programme de fidélité (Flight Club), a annoncé avoir presque atteint, en 2015, les 70 millions de passagers. Une augmentation de 6,9 % ! En France, ce sont en tout 30 nouvelles lignes qui seront ouvertes cette année. EasyJet proposera ainsi plus de 200 routes. Des routes que vous pourrez dorénavant suivre à la trace et en direct via Flightradar24 sur l’application mobile EasyJet. Où se trouve l’avion dans les trois heures
qui précèdent le décollage théorique ? A quelle vitesse ou à quelle altitude vole‑t‑il ? Où en est‑il de son parcours, pour mieux prévoir son arrivée ?…

OpenSkies

OpenSkies, 212 comme l’indicatif de New York, 212 comme 2-1-2, la configuration de la cabine Biz Bed des vols de la compagnie.
OpenSkies, 212 comme l’indicatif de New York, 212 comme 2-1-2, la configuration de la cabine Biz Bed des vols de la compagnie. DR

212, comme l’indicatif de New York, 212 comme 2‑1‑2, la configuration de la cabine Biz Bed des vols que la compagnie opère sur Paris – New York. 212 Orly West (Orly, terminal Ouest, hall 3), c’est le nom du salon affaires qu’OpenSkies (filiale française de British Airways)
a inauguré en juillet dernier, accessible aux passagers de la Biz Bed ainsi qu’aux membres Gold et Silver du programme Executive Club de sa maison mère. Pensé à la fois comme une bulle et comme un loft new‑yorkais, il dispose de plusieurs espaces pour travailler, se détendre, lire (des ouvrages ou de la presse anglophones et/ou francophones), se restaurer et même se divertir, grâce à des expositions d’art contemporain renouvelées chaque trimestre. Last but not least, les passagers Biz Bed peuvent, depuis septembre dernier et jusqu’en décembre 2016, bénéficier de transfert gratuit avec Chauffeur‑Privé entre l’aéroport et Paris intra‑muros, à l’aller comme au retour.

XL Airways

XL Airways développe son offre internationale.
XL Airways développe son offre internationale. DR

La compagnie XL Airways développe son offre internationale et entre en concurrence frontale avec Air France et Air Tahiti Nui sur Los Angeles. Dès le 1er juin, et jusqu’au 28 septembre, la compagnie reliera Paris et la Californie avec trois vols hebdomadaires (2 en septembre) à partir de 599 € en classe économique et de 1 599 € en classe dite Galaxie. C’est la quatrième destination desservie par la compagnie aux Etats‑Unis, avec New York, Miami et San Francisco. L’objectif annoncé étant de dépasser, cet été, la barre des 200 000 passagers, huit ans seulement après avoir ouvert le marché transatlantique.

Palmarès

Un avion de la compagnie Qantas
Un avion de la compagnie Qantas DR

Il en est du monde aérien comme du monde de l’entertainment, où certaines cérémonies ou remises de prix sont absolument incontournables. Lui aussi a ses Oscar, les Skytrax Awards, lui aussi a ses Grammy et autre Grand Prix. A cela près que, contrairement a l’entertainment, où vous ne prenez pas d’autre risque que celui d’être déçu, il y va dans un avion de votre sécurité. Alors, quand le site australien AirlineRatings délivre, début janvier, son classement des compagnies aériennes les plus sûres, on peut être attentif. Pour
la troisième année consécutive, c’est la compagnie australienne Qantas qui a remporté le titre de compagnie la plus sûre du monde. Sur les 407 compagnies que le site a étudiées, 148 ont obtenu la note maximale (7 étoiles), 10, la minimale (1 étoile) ; Air France en ayant,
pour sa part, obtenu 6.

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store