Yannick Ilunga est né à Bruxelles, de parents congolais et angolais, et est installé au Cap, en Afrique du Sud. C’est là qu’il compose une musique qui doit autant à ses racines africaines qu’à la new-wave anglaise des années 80. Sur cet album logiquement enregistré dans la grisaille londonienne, les rythmes chaloupés soutiennent la sublime voix de Yannick nappée de synthé. Bref, les onze titres de son premier album opèrent une synthèse inédite et prometteuse, celle d’une nouvelle world music qui ne s’embarrasse pas d’étiquettes.

La vie est belle, Petite Noir, Domino Records.

Thématiques associées