C’est le dernier tome de la réédition en grand format de l’une des BD les plus célèbres et les plus singulières de l’histoire du neuvième art. Son créateur, George Herriman, était un inventeur de formes, un poète et un maître de l’absurde. Doublé d’un explorateur du langage, mêlant l’anglais, l’espagnol, l’argot et le yiddish (le traducteur, Marc Voline, a fait un travail remarquable). Située dans le cadre minimaliste et imaginaire de Coconino, Krazy Kat – qui, d’après la légende, faisait les délices de Picasso – témoigne d’une grande capacité d’invention.

Bande dessinée culte Krazy Kat, George Herriman, Les Rêveurs, 272 p., 38 €.

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store