Comme ses anciens congénères du groupe Pulp, Richard Hawley a grandi à Sheffield et a été imprégné par les ambiances du Yorkshire. Sur son septième album solo, ses textes acides sur l’état de cette région délaissée du nord de l’Angleterre contrastent avec des compositions apaisées, qui puisent dans le folk et le blues américains, mais aussi dans la musique classique britannique. Des titres comme Sometimes I Feel ou Welcome the Sun le placent au panthéon des songwriters britanniques.

Hollow Meadows, Richard Hawley, Parlophone.

Thématiques associées