VIDEO : Comment les problèmes compliqués peuvent stimuler notre créativité - 15"32

L’être humain n’est jamais plus créatif que quand il doit résoudre une situation complexe. C’est la thèse que soutient Tim Harford. Dans sa causerie à TedGlobal à Londres, il s’efforce de vanter les mérites intellectuels du processus de résolution de problèmes, étape par étape. Sa devise : les problèmes complexes contribuent à stimuler notre créativité. Et ça fonctionne ! Dans ces situations, les problèmes sont les catalyseurs de notre imagination. “Regardez de près les détails les plus embarrassants et amplifiez-les !” harangue-t-il. Car c’est en se surpassant pour le régler, qu’un problème peut devenir une bénédiction.” Pour appuyer sa théorie, il prend pour exemple la création d’un album de jazz live, le plus vendu de tous les temps : le solo au piano de Keith Jarett, à l’Opéra de Cologne.

Thématiques associées