VIDEO : Cinq projets qui vont booster l’Afrique - 1"44

D'importants investissements dans les nouvelles technologies et les infrastructures devraient permettre à l'Afrique de franchir un nouveau pas et faire basculer l'économie du continent dans une nouvelle ère.

L’influence des investisseurs chinois se fait de plus en plus sentir en Afrique. Pour s’en rendre compte, il n’y a qu’à regarder du côté du pays de Nelson Mandela où la société Zendai a entrepris la construction de Modderfontein New City, une ville de plus 100 000 habitants en périphérie de Johannesburg. Cette cité nouvelle, dont le coût de développement est estimé à quelques 8 milliards de dollars, est destinée à accueillir les nombreux entrepreneurs chinois prêt à investir massivement en Afrique. De même, la Chine a contracté un accord de 11 milliards de dollars avec le Nigéria pour la construction d’une liaison de chemin de fer entre Lagos et Calabar. Mais l’Afrique ne compte pas que sur l’Empire du Milieu pour son développement. Le gouvernement Kenyan vient par exemple de débloquer la coquette somme de 14,5 milliards de dollars pour la construction  de Konza Technology City. Un hub technologique situé à quelques kilomètres de Nairobi et déjà surnommé « Silicon Savannah ».