The Good Way, à l’heure de Milan en vidéo -

The Good Life a sélectionné pour votre escapade milanaise 4 adresses incontournables.

Un hôtel ?

The Bulgari Hotel. Un jardin derrière la Scala ! Le jardin paysagé rend ce palace hyper classe. Cachées dans un immeuble historique du XVIIIe siècle restauré par Antonio Citterio, les 58 chambres lumineuses offrent une tranquillité bienvenue dans l’épicentre de la frénésie milanaise. Matériaux rares, lignes dépouillées, ambiance zen et intime. Le patio est le lieu idéal où prendre un verre. Le spa, mosaïque or et verre émeraude, est le morceau de bravoure de cette oasis de paix. Un petit défaut peut-être : les chambres sont petites. Mais c’est notre hôtel préféré à Milan. Fin juin, Bulgari ouvrira à Shanghai, avant Moscou (2019), Paris (2020) et Tokyo (2022).

Via privata Fratelli Gabba
www.bulgarihotels.com

Un restaurant ?

Ceresio 7. Les jumeaux Caten, fondateurs de la marque de mode DSquared2, ont installé le Ceresio 7 sur le toit-terrasse de leurs bureaux. Depuis, tout le gratin de la mode milanais peut choisir entre une brasse dans l’une des deux piscines (oui, oui !), une sieste sur un daybed, un cocktail au bar ou un plat mijoté par le chef Elio Sironi – un ancien du Bulgari Hotel. Un endroit magnifique, très chic. Le regard, lui, ira se perdre sur les toits de Milan ou sur la déco réalisée par les décorateurs en vogue de Dimore Studio. Cuisine classique et authentique et plats revisités de haute volée. Une belle adresse dont on ne se lasse pas.

Via Ceresio, 7.
www.ceresio7.com

Oris - Milan - Ceresio

Une boutique ?

10 Corso Como. En 1991, la galeriste et éditrice Carla Sozzani décide de décliner les objets de son univers éclectique au 10, Corso Como. Une adresse vouée au slow shop, mêlant culture et commerce. Celle qui, encore aujourd’hui, dicte les tendances, reçoit dans un lieu vaste, ouvert, où l’on déambule d’une pièce à l’autre entre galerie, librairie, restaurant, terrasse ensoleillée, jardin luxuriant et espace vêtements, sous des verrières Arts déco ou nettement plus arty. Le succès est tel que la maîtresse des lieux a ouvert d’autres adresses à Seoul, Shanghai, Pékin et à New York, et a développé sa griffe… Un incontournable sur la planète concept-store.

Corso Como, 10.
www.10corsocomo.com

Un musée ?

La Triennale. La première Triennale de Milan, en 1933, inaugura le pont lancé par Gio Ponti et ses émules entre la création artistique et la réalisation industrielle. Elle fut l’ancêtre du Salon du meuble. Aujourd’hui, le bâtiment a conservé le vaste atrium qui donne sur une très riche librairie, une cafétéria, un superbe musée du design industriel, et accueille des expositions temporaires. En ce moment et jusqu’au 11 septembre, on peut y retrouver une spectaculaire rétrospective consacrée à l’architecte italien Osvaldo Borsani et co-curatée par Norman Foster.

Viale Alemagna, 6.
www.triennale.it