The Thief


« Ici se trouve la suite Bryan Ferry, mais vous ne pourrez pas la voir, c’est une équipe de chez Dior qui l’occupe », nous confie l’élégant, et un poil snob, Dominic Gorham, directeur des relations clients. Le ton est donné. Nous sommes ici dans un hôtel de stars. D’ailleurs, n’en aurions-nous pas croisé une, plus tôt dans l’ascenseur ? Ou bien serait-ce l’effet, légèrement pervers, de cette ambiance de night-club un peu glitter qui imprègne les lieux ? Ou celui de toutes ces œuvres d’artistes contemporains qui sont exposées ? The Thief est certainement ce qui s’est fait de plus luxueux en Scandinavie récemment. Il appartient à l’homme d’affaires Petter Stordalen, self-made-man présenté comme hôtelier et militant environnementaliste, également mécène du musée d’art contemporain Astrup Fearnley d’Oslo, situé juste à côté et construit par l’architecte Renzo Piano. Ce qui lui permet d’emprunter des œuvres afin de les exposer dans l’hôtel, les ajoutant à sa collection privée constituée par l’ancien directeur du Musée national de Norvège. « L’île aux voleurs », c’est ce que signifie Tjuvholmen, le nom de ce quartier qui, bien avant d’être un lieu de culture et de loisirs, était, au XVIIIe siècle, une prison. Membre des Design Hotels.

Plus de Good Spots #Oslo

The Good Life

Découvrez nos offres d’abonnement 1 an = 34,90 € 6 numéros

Je m'abonne

Fermer

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies sur votre ordinateur, lisez notre Politique données personnelles.