Palais Happe


Personne n’est d’accord sur le nombre de galeries à Berlin. 300 ? 400 ? Elles ne cessent de pousser comme des champignons et commencent à se répandre, après avoir phagocyté Mitte, dans les quartiers ouest de la ville. Avec son nouveau lieu, Michael O. Kewenig est pourtant resté fidèle à l’est pour une bonne raison : il s’est installé dans le palais Happe, deuxième maison la plus ancienne de la ville. Spectaculaire, tout comme les expositions. Parmi les nouveautés aux vernissages toujours bondés à Charlottenburg : Sexauer, qui promeut les jeunes créateurs, Mathew, fondé par un duo venu des labels musicaux, et Supportico Lopez, la plus foisonnante.

Plus de Good Spots #Berlin

The Good Life

Découvrez nos offres d’abonnement 1 an = 22 € 6 exemplaires

Je m'abonne

Fermer

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.
Pour plus d'informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies sur votre ordinateur, lisez notre Politique données personnelles.