Diaporama : l’architecture minimaliste et géométrique de Renny Tait

Le peintre écossais Renny Tait est un spécialiste des « natures mortes architecturales » : des constructions qu’il fige et simplifie. Poétique.

Renny Tait n’est pas le peintre britannique le plus célèbre. L’œuvre méconnue de l’Ecossais, même si certaines de ses toiles ont trouvé une place dans les collections du Tate et du College of Art, est tout de même visible dans les différentes Flowers Galleries à Londres et New York.

Le plus souvent, Renny Tait peint des icônes architecturales, d’époques différentes, façon « natures mortes ».

Des images figées, sans vie humaine, et des lignes géométriques qui réduisent les constructions à leurs formes les plus simples. Ainsi, Renny Tait explore l’impact des architectures les plus célèbres sur l’inconscient collectif.

Son travail se trouve quelque part entre le précisionnisme de Charles Sheeler et Elsie Driggs et les affiches de Brazil (Terry Gilliam, 1985) ou Metropolis (Fritz Lang, 1927). Parmi les dizaines de reproductions urbaines et minimalistes de Renny Tait, The Good Life en a sélectionné 10.

Voir aussi : 

Diaporama : les nuits de Palm Springs par Tom Blachford

Diaporama : le carnet de voyage de Stephan Erfurt

Diaporama : les plus beaux posters de voyage de David Klein pour la TWA