Diaporama : « Chair : 500 Designs that Matter », les chaises qui ont fait l’histoire

Phaidon vient de publier un recueil impressionnant des 500 chaises les plus iconiques. Un livre qui souligne l’importance et l’influence du design sur le mobilier à travers les mutations d’un objet pourtant simple.

Pièce de mobilier la plus simple, en apparence, et certainement la plus ancienne, la chaise est un témoin crucial de l’évolution du design. Après Graphic : 500 Designs that Matter, consacré aux affiches, logos et couvertures de magazines qui ont marqué l’histoire, Phaidon récidive. L’éditeur a publié, le 9 avril dernier, Chair : 500 Designs that Matter.

Newson, Breuer, Aalto, Panton… Les grands noms du design défilent le long des 656 pages de l’ouvrage. La présentation, deux clichés par page, confronte deux chaises d’époques et d’écoles différentes dont les similitudes sont pourtant troublantes. C’est le cas, notamment, de la Slow Chair des frères Bouroullec (2008) et de la DAR Chair des Eames (1950) autant que la MVS Chaise de Maarten Van Severen (2000) et l’iconique LC4 Chaise Longue de Le Corbusier, Jeanneret et Perriand (1930). Qu’il s’agisse d’hommages inconscients ou de références assumées, l’influence des uns sur les autres est nette.

Innovation, matériaux, méthodes de fabrication, forme, couleur, texture… Les 500 chaises, dont les dates de création vont du XVIIe siècle à 2017, ont été sélectionnées par une armée de professionnels et d’experts en fonction de critères qui caractérisent leur influence. Elles sont la preuve de l’impact du design de mobilier sur l’inconscient collectif et leur importance dans la pop culture. Un must-have.

Chair : 500 Designs that Matter, 656 p., £16.95, Phaidon.