Petit tour d’horizon des derniers modèles de deux‑roues dans des segments ultracompétitifs. Alors, quoi de neuf ?

Ducati. Si vous craquez pour la moto Ducati Scrambler, mais que son gabarit et son moteur vous semblent limités, voici sa grande sœur, la 1100. Sa géométrie plus confortable n’est pas son seul atout, ce modèle profite de l’excellent moteur 1100 EVO à refroidissement par air, repris de la Monster, notamment.

Scrambler 1100 de Ducati.
Scrambler 1100 de Ducati. DR

Honda. A peine sorti l’an passé, le premier maxiscooter endurisé, le X-ADV, évolue déjà. Simplement, des petits réglages apportés à son bicylindre (nouveau mode G) lissent le caractère, et surtout l’adoption d’un contrôleur de couple à la roue motrice (arrière) optimise la stabilité. Quant au trail, l’Africa Twin, il se décline désormais en version Adventure Sports. Cette dernière adopte un plus grand réservoir (+ 5,4 litres), une position de conduite plus confortable (surtout pour les grands gabarits) et des débattements de suspension plus généreux. Bref, plus dans l’esprit trail/enduro. Les jeunes conducteurs et/ou amateurs de motos légères pour circuler en ville apprécieront, eux,les nouvelles Honda CB 125/300 R, des roadsters mêlant style rétro et moderne ! Tableau de bord à affichage LCD, phare à diodes et étrier de frein radial. L’équipement est très soigné.

Le X-ADV DE Honda.
Le X-ADV DE Honda. DR

KTM. La marque autrichienne poursuit son expansion dans le domaine des sportives sur route, comme sur piste. La 790 Duke est un roadster bicylindre compact et léger, qui s’annonce déjà comme l’engin urbain ultime pour rallier le point A au point B. Une véritable teigne, 100 % plaisir.

La 790 Duke de KTM.
La 790 Duke de KTM. DR

Moto Guzzi.

Avec ses machines au look néo‑rétro, le constructeur italien Moto Guzzi apporte cachet et caractère au monde du deux-roues. Son modèle V7, un custom qui affiche 50 années au compteur, en est la parfaite illustration.Auréolé d’un charme authentique, il se décline en trois nouvelles versions pour 2018 : Milano, Rough et Carbon, en complément des trois déjà existantes, Stone, Spécial et la sublime Racer. Un choix qui permet d’opter pour un style classique (Milano), tout‑terrain, type scrambler (Rough), ou plus extravagant (Carbon). Cette dernière n’est fabriquée qu’à 1 921 exemplaires, un chiffre qui rappelle l’année de naissance de la marque.

V7 de Moto Guzzi.
V7 de Moto Guzzi. DR

Ninja. Exit la Ninja 300, place à la Ninja 400 entièrement revue. Le design est plus agressif et la puissance en hausse (45 ch), mais tout en restant accessible aux permis A2. La nouvelle garde au sol permet de négocier les courbes plus rapidement, avec une meilleure sécurité.

La Ninja 400.
La Ninja 400. DR

Quadro. Quadro est une marque de scooters à trois et quatre roues. Elle met en avant la stabilité – prétendue – infaillible et le gabarit imposant de ses engins, grâce à quoi les pilotes de l’engin trouvent une meilleure place au milieu du trafic routier.

Le scooter Quadro.
Le scooter Quadro. DR

BMW. Cette année, les petites BMW GS évoluent en profondeur. Nouveau design, nouveau châssis et moteur adouci. Deux versions : la F 750 GS, à vocation routière polyvalente, et la F 850 GS qui joue plus sur la fibre trail/enduro.

La F 850 GS de BMW.
La F 850 GS de BMW. DR

Kawasaki. La grande nouveauté de Kawasaki sera, sans conteste, la Z900 Rétro Sport, en fait un roadster Z900 redessiné à la sauce néo‑rétro et dont l’inspiratrice n’est autre que la Kawa Z1 des années 70. Belle à croquer, elle se décline en version Z900 RS Café, plus sportive.

Le Z900 Rétro Sport de Kawasaki.
Le Z900 Rétro Sport de Kawasaki. DR

Husqvarna. Le constructeur suédois présente les versions définitives de ses nouvelles machines à sensations : les Svartpilen et Vitpilen (401 et 701), des roadsters d’inspiration néo‑rétro, minimalistes et – surtout – très joueurs.

La Vitpilen 401 de Husqvarna.
La Vitpilen 401 de Husqvarna. DR

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store