Singapore Airlines

What’s up in the sky ?
Les nouvelles de l’aérien pour cet été

Les compagnies américaines et Singapore Airlines engrangent des bénéfices records, Japan Airlines va développer sa propre low-cost, Aer Lingus ajoute Seattle et Philadelphie à son portfolio... The Good Life prend des nouvelles du ciel. Tour d'horizon aux accents américains et asiatiques.

Voici quelques nouvelles du ciel qui ont attiré l’attention de la rédaction. Alors, what’s up in the sky ?

Les compagnies américaines cartonnent. Elles sont 23 et ont rapporté gros ! En 2017, les compagnies aériennes des Etats-Unis ont généré 175 milliards de dollars de chiffre d’affaires cumulé. Selon le Bureau of Transportation Statistics, cela correspond à un bénéfice de 15,5 milliards de dollars. Beaucoup mieux qu’en 2016 (+ 10 %), malgré la hausse du prix des carburants. Encore une fois, les vols domestiques représentent la plus juteuse des sources de revenus (13,4 milliards de dollars, contre 10 en 2016), mais les vols internationaux ont pris du plomb dans l’aile. Ils rapportaient 3,8 milliards de dollars en 2016, presque deux fois moins en 2017. L’effet Trump ?

Nouvelles du ciel – Les 23 compagnies aériennes des Etats-Unis ont dégagé 15,5 milliards de dollars de bénéfices en 2017.
Nouvelles du ciel – Les 23 compagnies aériennes des Etats-Unis ont dégagé 15,5 milliards de dollars de bénéfices en 2017. DR

Singapore Airlines se refait la cerise. Tout va bien également chez Singapore Airlines ! Après un (relativement) triste exercice 2016-2017 soldé par un bénéfice de (seulement) 270 millions de dollars, la compagnie asiatique a repris du poil de la bête cette année en engrangeant 664 millions de dollars. Une augmentation de 148 % qui s’explique par le succès de ses opérations de cargo, en nette hausse, et par les livraisons d’appareils commandés les années précédentes. Une courbe qui ne devrait pas cesser de grimper, Singapore Airlines attend en effet d’autres nouveaux appareils, vient de fusionner avec sa compagnie “fille” SilkAir et se prépare à relancer le vol direct le plus long du monde (Singapour-New York en 19 heures seulement), sans classe économie.

Nouvelles du ciel – Le bénéfice de Singapour Airlines a augmenté de 148% en un an.
Nouvelles du ciel – Le bénéfice de Singapour Airlines a augmenté de 148% en un an. DR

Une nouvelle compagnie. En Asie toujours, Japan Airlines a confirmé la création d’une compagnie low-cost dont on ne connaît pas encore le nom, qui opérera, dans l’idéal, dès 2020. Une année spéciale pour le Japon, dont la capitale organisera alors les Jeux Olympiques. Un détail qui a son importance puisque la future compagnie sera tournée vers l’international et ne se contentera pas de proposer des moyen-courriers, mais également des vols vers le reste de l’Asie, l’Europe et l’Amérique du Nord.

 

Nouvelles du ciel – Le nom, le logo et la flotte initiale de la petite sœur low-cost de Japan Airlines devraient être dévoilés courant juillet.
Nouvelles du ciel – Le nom, le logo et la flotte initiale de la petite sœur low-cost de Japan Airlines devraient être dévoilés courant juillet. DR

Le portfolio d’Aer Lingus prend de l’épaisseur. La compagnie irlandaise effectue, depuis le 18 mai, la liaison entre Dublin et Seattle. En mars, elle lançait Philadelphie. Deux nouvelles villes nord-américaines dans le catalogue d’Aer Lingus, rachetée par IAG il y a trois ans. Depuis, sa flotte a été étoffée et mise aujourd’hui sur ses 13 vols Dublin – Amérique du Nord pour attirer les touristes de toute l’Europe.

En moins de deux mois, Aer Lingus a ouvert les lignes Dublin – Seattle et Dublin – Philadelphie.
En moins de deux mois, Aer Lingus a ouvert les lignes Dublin – Seattle et Dublin – Philadelphie. Fredy Martinez

• Nouveau look. Le colossal projet de réhabilitation du Terminal 1 de l’aéroport de San Francisco prend forme. Deux ans après le début des travaux, le consortium d’architectes mené par le cabinet d’ingénieurs Arup (derrière le SFMoMA) vient de dévoiler de nouveaux rendus 3D du projet. Les espaces sont plus vastes, la lumière plus présente et les déplacements facilités. Un chantier de 2,4 milliards de dollars dont la fin est prévue pour 2020. Un nouveau design mais aussi un nouveau nom pour le Terminal 1 qui s’appellera, sauf retournement de situation, Harvey Milk Terminal. Hommage à une personnalité majeure de l’histoire de la ville, homme politique ouvertement homosexuel et militant, assassiné en 1978.

Le nouveau Terminal 1 de l’aéroport de San Francisco ouvrira ses portes en 2020 après 4 ans de travaux.
Le nouveau Terminal 1 de l’aéroport de San Francisco ouvrira ses portes en 2020 après 4 ans de travaux. DR

 

The good concept store A découvrir dans le concept store