L’un des leaders du coworking en France, Morning, vient d’ouvrir son 16e espace en Île-de-France. En collaboration avec le collectif d’entrepreneurs Ouishare, il a été inauguré dans les anciens locaux de Veolia à Bagnolet (93).

Morning fait le grand écart ! Il y a quelques mois, The Good Life a visité l’un de ses derniers espaces de coworking en date, près du parc Monceau à Paris. Aujourd’hui, la firme vient d’ouvrir sa 16e adresse à Bagnolet, en Seine-Saint-Denis. Un emplacement réputé pour son potentiel de développement qui intéresse de plus en plus d’entrepreneurs et de promoteurs.

Morning OS accueille ses premiers occupants depuis le 17 avril, mais il n’a été officiellement inauguré que le 29 mai.
Morning OS accueille ses premiers occupants depuis le 17 avril, mais il n’a été officiellement inauguré que le 29 mai. B. Drouet

Il s’agit du premier espace séquano-dionysien de Morning, mais aussi le premier ouvert en collaboration avec un autre acteur du marché, Ouishare. C’est de là qu’il tire son nom de Morning OS, les initiales de cette jeune boîte française. Créée en 2012, elle s’est exportée dans près de 20 villes avec l’ambition d’y développer une nouvelle manière de travailler, en créant des collectifs de plusieurs entreprises, et d’y accompagner la transition urbaine.

Les bureaux sont répartis sur trois étages. Au rez-de-chaussée, on trouve une cour de 300 m², une cuisine, une salle de jeux et quelques petites salles de travail.
Les bureaux sont répartis sur trois étages. Au rez-de-chaussée, on trouve une cour de 300 m², une cuisine, une salle de jeux et quelques petites salles de travail. B. Drouet

Car, outre 250 postes répartis sur les 3000 m² des anciens bureaux de Veolia (abandonnés depuis plusieurs années) à la sortie du métro Gallieni, Morning et Ouishare sont investis d’une mission sociale. La présence du maire de Bagnolet, Tony Di Martino (PS), qui a facilité, avec d’autres acteurs politiques, l’installation de ce nouvel espace de coworking, en est la preuve.

Morning OS, une mission sociale

Si tout est encore à confirmer, de premières pistes sont avancées pour ouvrir le lieu sur son quartier et ses habitants. Entre autres, une opération menée par Ouishare dans les rues de la ville pour interroger passants et commerçants et comprendre leurs besoins, la possibilité d’ouvrir les portes des entreprises hébergées par Morning aux stagiaires de 3e des collèges alentours ou de permettre aux étudiants du quartier de profiter des salles de réunion pendant les heures creuses… Les idées sont nombreuses pour aider à la revitalisation de Bagnolet.

Comme dans chaque établissement Morning, les espaces communs représentent un tiers de la surface totale du bâtiment.
Comme dans chaque établissement Morning, les espaces communs représentent un tiers de la surface totale du bâtiment. DR

Mais cela reste du business. Outre l’opportunité immobilière intéressante pour Morning, ce seront 40 entreprises spécialisées dans l’innovation sociale et territoriale qui auront investi les lieux avant la fin de l’année. Certaines sont déjà installées, comme La Belle Friche, des architectes qui travaillent principalement sur les lieux en transition, Cog’Innov qui a construit un escape game pour étudier les comportements humains et les designers du Collectif Bam. Des postes que Morning loue à partir de 200 € par mois, soit deux fois moins que dans le 8e arrondissement.

Les travaux d’aménagement ne sont pas tout à fait terminés. Il reste, entre autres, un grand sous-sol à agencer.
Les travaux d’aménagement ne sont pas tout à fait terminés. Il reste, entre autres, un grand sous-sol à agencer. DR

A l’image de Montreuil, Pantin ou Saint-Ouen, d’autres géants du 93 qui ont réussi leur transformation, Morning et Ouishare souhaitent, à leur échelle, participer à celle de Bagnolet. Business is beautiful ?

Morning OS
6, rue Jean Jaures, Bagnolet (93).
www.morning-coworking.com

 


The good concept store A découvrir dans le concept store