Marine Mocaer
The Good Dads, ces héros

The Good Dads : Taku Sekine,
« Je suis enfin devenu adulte »

Être papa et chef d’entreprise, à Paris, c’est tout un sport. The Good Life et Stokke partent à nouveau à la rencontre de ces hommes qui jonglent avec brio entre vie perso et vie pro pour une nouvelle saison de notre série The Good Dads. Pour ce second épisode, nous avons rendez-vous avec Taku Sekine, le chef du restaurant ultra pointu « Dersou », à quelques encablures de la place de la Bastille.

C’est bien connu, la vie de chef cuisto n’est pas de tout repos.

Taku Sekine, 37 ans à l’état civil, japonais d’origine installé à Paris depuis une dizaine d’années, ne fait pas exception à l’adage. Si, tout jeune étudiant, il étudie les langues, l’économie et la politique, c’est en cuisine qu’il bâtira sa carrière. D’étoilé en étoilé (Beige Alain Ducasse, Hélène Darroze, Marea…), de Tokyo à Paris en passant par New York, c’est finalement à son compte que le jeune chef s’épanouira.

Il ouvre Dersou en 2014. Le restaurant fait rapidement parler de lui, au point d’être distingué par le Fooding deux années après son ouverture. Le concept ? Une cantine asiatique de haut vol mêlant des produits d’exception à une expérience méconnue : le pairing. Taku en cuisine, son associé Amaury Guyot derrière le bar, voilà une partition à quatre mains qui crée pour le plaisir de vos papilles des associations uniques – et parfaites – de mets et cocktails. Une vraie expérience.

Dersou, aime à dire Taku, c’est son premier bébé : « Il m’a demandé beaucoup de temps, d’énergie et d’investissement, c’est tout comme s’occuper d’un enfant non ? ». Et, alors que le restaurant se tenait « tout juste sur ses deux jambes », voilà qu’un nouveau-né pointait le bout de son nez, l’occasion pour le chef japonais d’apprendre un nouveau métier, celui de père. « Ça ressemble un peu à mon premier métier, rigole-t-il, je fais à manger, je ne dors plus trop… ».

Impossible d’ignorer cette petite boule d’énergie au sourire malicieux
Impossible d’ignorer cette petite boule d’énergie au sourire malicieux Marine Mocaer

Marlow est né en septembre 2017. Depuis, les nuits du papa se sont encore raccourcies : « Avant j’étais débordé, je me disais toujours en me réveillant que j’étais déjà en retard. Aujourd’hui, tout s’accélère de nouveau, mais j’ai le sentiment d’enfin devenir adulte ». Pour l’aider, Taku peut compter sur sa compagne, qui a mis son activité professionnelle entre parenthèses pour permettre à la petite famille de s’agrandir. Les jeunes parents ont aussi déménagé, un peu plus loin du Dersou, pour permettre à leur nouvelle pousse de profiter d’une chambre isolée. L’occasion aussi de découvrir une nouvelle vie de quartier…

Une balade intime papa – bébé au bord du Canal
Une balade intime papa – bébé au bord du Canal Marine Mocaer

« Le Canal Saint Martin, c’est très cliché, et pour moi cela représentait surtout Amélie Poulain », commente-t-il en souriant, « mais ici, tout est prétexte à la balade, c’est définitivement mon quartier préféré de Paris ». Restos, boutiques, ciné, espaces verts… Marlow sereinement installé dans sa poussette Stokke, Taku aux commandes, voilà un nouveau rituel pour le jeune papa. Il a d’ailleurs pris l’habitude d’installer son bébé tout près de lui, grâce à la hauteur que permet la poussette Xplory : « C’est tellement de bonheur d’avoir la chance de se promener dans de si jolis lieux. De plus, comme je suis en contact direct avec Marlow, je scrute ses expressions, ses réactions, c’est un peu comme si je voyais Paris à travers ses yeux… ». Ajoutez à ça un design furieusement efficace, à l’instar de la perfection des lignes d’avion, et une sécurité et un confort à toute épreuve « et vous obtenez la poussette rêvée ».

Les Good Spots de Taku Sekine à Paris

Street Bangkok Local Food, 3 Rue Eugène Varlin, 75010 Paris : une cantine étonnante, où les néons réchauffent l’acier et où un échafaudage sert de comptoir, qui offre une cuisine de rue thaïe revisitée. Une nouvelle adresse s’est ouverte l’année dernière rue de la Roquette
La Cave à Michel, 36 Rue Sainte-Marthe, 75010 Paris : un échappé de Top Chef propose des petites assiettes et des délicieux drinks dans une ambiance sans chichi.

Du Pain Et Des Idées, 34 Rue Yves Toudic, 75010 Paris : sans aucun doute LA meilleure boulangerie de Paris.

 

Thématiques associées

The good concept store A découvrir dans le concept store