Au Nasjonalmuseet d’Oslo, jusqu’au 28 octobre, Le Corbusier est à l’honneur. Fait rare, ce n’est pas son travail d’architecte qui est exposé, mais son œuvre en tant que peintre.

Le Corbusier aimait, chaque été, se retirer loin du tumulte parisien au Petit Piquey, près du Cap-Ferret (33). Un rituel qui a duré dix ans, entre 1926 et 1936, auquel le Nasjonalmuseet d’Oslo consacre une exposition dans la Villa Stenersen, un bâtiment imaginé par l’architecte norvégien Arne Korsmo dans les années 30 et largement inspiré du travail de… Le Corbusier.

Baigneuse, barque et coquillage, Le Corbusier.
Baigneuse, barque et coquillage, Le Corbusier. FLCADGAP

Si le musée norvégien s’est attardé sur cette période en particulier de la vie de l’architecte franco-suisse c’est parce qu’il profitait de ses retraites pour peindre et dessiner. Avec l’exposition Le Corbusier by the Sea, le Nasjonalmuseet présente ainsi cette facette méconnue du maître en quinze toiles, plusieurs croquis et dessins, en plus de deux films de ses archives personnelles.

Le déjeuner près du pare, Le Corbusier, 1928.
Le déjeuner près du pare, Le Corbusier, 1928. FLCADGAP

On apprend notamment qu’il était fasciné par les maisons des pêcheurs girondins. Son œuvre en tant que peintre est très inspirée par la nature et les matériaux naturels bruts. Ce qui, sous l’Occupation, lui a permis de continuer à travailler, comme architecte cette fois, avec le peu qu’on lui offrait : du bois et des briques. Des constructions chiches qu’il avait surnommés « murondins » qu’on lui reprochera après la Libération.

Trois baigneuses, Le Corbusier, 1935
Trois baigneuses, Le Corbusier, 1935 FLCADGAP

C’est aussi à cette période qu’il se détache du purisme, mouvement qu’il avait pourtant initié avec son ami peintre Amédée Ozenfant. Son style se faisant plus abstrait et surréaliste, il se rapproche de Picasso. Une rétrospective inhabituelle sur une période méconnue et pourtant cruciale, de la vie du concepteur de la Villa Savoye, qui permet de mieux comprendre le virage qu’il prend après la Seconde Guerre mondiale.

Le Corbusier by the Sea,
Nasjonalmuseet, Villa Stenersen,
Tuengen allé 10 C, Oslo.
Jusqu’au 28 octobre.
Tél. +47 21 98 20 00
www.nasjonalmuseet.no



The Good Spots Destination Oslo

The good concept store A découvrir dans le concept store