©Alvar Aalto Museum

Architecture, design et mode :
les expositions à voir avant l'été

Couturiers, architectes, designers, artistes... ils jouent avec les codes de la création pour mieux nous interpeller. Tour d'Europe en quatre expos.

Les grands rendez-vous mode, architecture et design du printemps : d’Alaïa à Alvar Aalto. Voici une sélection d’expositions à ne pas rater.

Londres, en mémoire d’Azzedine Alaïa. Décédé le 18 novembre 2017, Azzedine Alaïa œuvrait, depuis un an déjà, sur le projet d’une rétrospective au Design Museum de Londres. L’exposition s’ouvre sans lui, mais il en a choisi les 60 silhouettes, en collaboration avec Mark Wilson. L’excellent conservateur en chef du musée d’art de Groningue l’avait déjà exposé en 2011. Azzedine Alaïa créait des robes sensuelles et sculpturales, conçues comme des œuvres à part entière. Il était aussi un grand collectionneur de design, et on ne s’étonnera donc pas que le parcours de cette rétrospective intègre des éléments architecturaux de Ronan & Erwan Bouroullec, de Marc Newson, de Konstantin Grcic, de Kris Ruhs ou de Tatiana Trouvé.

Architecture, design et mode – 5 expositions à ne pas rater / La « sculpture » des robes d’Azzedine Alaïa habille la Galleria Borghese.
Architecture, design et mode – 5 expositions à ne pas rater / La « sculpture » des robes d’Azzedine Alaïa habille la Galleria Borghese. DR

Azzedine Alaïa: The Couturier,
The Design Museum, du 10 mai au 7 octobre. www.designmuseum.org


Paris, UAM, un mouvement avant-gardiste. En 1929, un groupe de créateurs rompt avec la préciosité des Arts déco et crée l’Union des artistes modernes (UAM). Ils sont architectes (Robert Mallet-Stevens, Le Corbusier, Charlotte Perriand), décorateurs (Eileen Gray, Pierre Chareau), créateur textile (Hélène Henry), joaillier dessinateur (Raymond Templier), artiste peintre (Sonia Delaunay), et tous reconduisent les préceptes du Bauhaus qui, le premier, a signé l’alliance de l’art, de l’industrie et de l’artisanat. L’exposition raconte cette grande épopée de l’art.

Architecture, design et mode – 5 expositions à ne pas rater / Bureau pour Robert Mallet-Stevens, Pierre Chareau, 1927.
Architecture, design et mode – 5 expositions à ne pas rater / Bureau pour Robert Mallet-Stevens, Pierre Chareau, 1927. Centre Pompidou - Service de la documentation photographique

UAM Une aventure moderne 1929-1958,
Centre Pompidou, du 30 mai au 27 août.
www.centrepompidou.fr


Vienne, Otto Wagner, toujours moderne. Difficile de visiter Vienne sans tomber sur un bâtiment d’Otto Wagner, le maître de l’architecture moderne sécessionniste. La Maison des majoliques, la Maison aux médaillons, l’église Saint-Léopold, la Caisse d’épargne de la poste… Tous ces édifices portent le sceau du style Art nouveau, qu’il a mis en place. Le Wien Museum célèbre le centième anniversaire de sa mort, en réunissant des dessins, des maquettes, des meubles, et même des peintures. En outre, Vienne propose, de façon permanente, un aperçu de sa vie et de son oeuvre dans l’une de ses réalisations les plus fameuses : la station de métro de Karlsplatz qui ouvrit en 1899.

Architecture, design et mode – 5 expositions à ne pas rater / Otto Wagner, Gottlieb Theodor Kempf von Hartenkampf, 1896.
Architecture, design et mode – 5 expositions à ne pas rater / Otto Wagner, Gottlieb Theodor Kempf von Hartenkampf, 1896. Wien Museum

Otto Wagner,
Wien Museum, jusqu’au 7 octobre.
www.wienmuseum.at


Paris Alvar Aalto, de A à Z. Il a inventé les contours sinueux du vase Savoy, qui évoquent les milliers de lacs finlandais, et des bols en verre pressé qui s’inspirent des ronds concentriques de vaguelettes dans l’eau. Surnommé le « Géant du Nord », Alvar Aalto (1898-1976) a changé la donne du modernisme en introduisant, dans ses architectures et ses objets, des formes et des matériaux organiques. Fonctionnelle, élégante, résolument moderne, l’architecture du Finlandais (tout comme son mobilier, toujours réédité) a d’emblée rencontré les faveurs des amateurs de belles choses. Il a été abondamment copié, mais jamais égalé. L’exposition, que lui consacre la Cité de l’architecture, revient sur toute sa carrière et sur ses liens avec de nombreux artistes de son époque, tels László Moholy-Nagy, Jean Arp, Alexander Calder ou encore Fernand Léger. Plus de détails ici.

Fauteuil Paimio n°41, Alvar Aalto pour Artek, 1932.
Fauteuil Paimio n°41, Alvar Aalto pour Artek, 1932. 2014

Alvar Aalto (1898-1976). Architecte et designer finlandais,
Cité de l’architecture et du patrimoine, jusqu’au 1er juillet.
www.citedelarchitecture.fr


The good concept store A découvrir dans le concept store