2003 Courtesy Hauser & Wirth Gallery Photo : Jussi Koivunen

Art contemporain : les expositions à voir avant l'été

Installations géantes, œuvres dédiées à une icône ou maquettes futuristes, découvrez les mille visages de la création.

Les grands rendez-vous d’art contemporain du printemps : de Lutz Bacher à James Rosenquist. Voici une sélection d’expositions à ne pas rater.

Paris, la Monnaie met Subodh Gupta en circulation. A 53 ans, Subodh Gupta est désormais l’artiste indien le plus célèbre, représenté par l’une des galeries les plus puissantes du monde, Hauser & Wirth, et abondamment collectionné par François Pinault. L’ancien gamin de l’un des Etats les plus pauvres de l’Inde, le Bihar, s’est fait connaître en déversant, dans les musées, des montagnes d’ustensiles de cuisine en aluminium, créant ainsi des antimonuments à partir d’objets usuels de la culture indienne. Désormais, il compresse ses récipients de métal pour en faire de grands cubes. Le 11 Conti – musée de la Monnaie de Paris lui consacre sa première grande rétrospective en France.

Art contemporain – 5 expositions à voir avant l’été / Very Hungry God, Subodh Gupta, 2006.
Art contemporain – 5 expositions à voir avant l’été / Very Hungry God, Subodh Gupta, 2006. Subodh Gupta Photo : Roman Suslov

Subodh Gupta,
Monnaie de Paris, jusqu’au 26 août.
www.monnaiedeparis.fr


Aarhus (Danemark), James Rosenquist, plus pop que jamais. La ville, les voitures, le sexe, les produits de consommation, les armes, les voyages dans l’espace, James Rosenquist fait partie de ces artistes qui ont donné à voir l’Amérique dans sa gloire, comme dans ses impasses. Avec ses toiles aux couleurs saturées, il a joué un rôle essentiel dans l’émergence du pop art dans les années 60. En commençant sa carrière comme peintre d’affiches, il a été l’un des premiers, avec Andy Warhol, à revendiquer une esthétique publicitaire. L’exposition joue sur des dispositifs immersifs, en montrant quelques-unes de ses toiles géantes, qui font plus de 3 mètres de long.

Art contemporain – 5 expositions à voir avant l’été / Swimmer in the Econo-mist, James Rosenquist, 1997.
Art contemporain – 5 expositions à voir avant l’été / Swimmer in the Econo-mist, James Rosenquist, 1997. 2017

James Rosenquist,
ARoS Kunstmuseum, jusqu’au 19 août.
www.en.aros.dk


Londres, Michael Jackson, icône de l’art contemporain. Depuis qu’Andy Warhol a sérigraphié son image en 1984, Michael Jackson est la pop star qui a le plus inspiré les artistes contemporains. Yan Pei-Ming l’a peint en noir et blanc, la mèche mouillée et le col blanc. Paul McCarthy l’a sculpté en format géant, posé sur un socle d’or. Candice Breitz a convoqué ses fans dans une vidéo dansante. La National Portrait Gallery réunit des œuvres du monde entier et revient sur la spécificité d’un artiste dont la popularité est assortie de questionnements sur la race, le sexe, le genre… En novembre 2018, l’exposition prendra ses quartiers à Paris.

Art contemporain – 5 expositions à voir avant l’été / An Illuminating Path, David Lachapelle, 1998.
Art contemporain – 5 expositions à voir avant l’été / An Illuminating Path, David Lachapelle, 1998. Courtesy of the artist. © David LaChapelle

Michael Jackson: On the Wall,
National Portrait Gallery, du 28 juin au 21 octobre.
www.npg.org.uk


New York, l’urbanisme visionnaire de Kingelez. A partir de matériaux pauvres, Bodys Isek Kingelez a créé de fabuleuses maquettes de villes futuristes, pavoisées de couleurs. Au chaos social et urbanistique de Kinshasa, sa ville natale, il a répondu par des utopies de villes conçues « comme des petits Etats laïcs, avec une politique propre qui ne nécessitera jamais de police, ni de soldats ». Disparu en 2015, Bodys Isek Kingelez aurait adoré l’idée de dévoiler ce qu’il nommait ses « architectures maquettiques » à New York, l’une des plus puissantes métropoles du monde.

Art contemporain – 5 expositions à voir avant l’été / Kimbembele Ihunga, Bodys Isek Kingelez, 1994.
Art contemporain – 5 expositions à voir avant l’été / Kimbembele Ihunga, Bodys Isek Kingelez, 1994. © Bodys Isek Kingelez. Photo: Maurice Aeschimann. Courtesy CAAC - The Pigozzi Collection

Bodys Isek Kingelez,
MoMA, du 26 mai au 21 octobre.
www.moma.org


The good concept store A découvrir dans le concept store